ODD17

Renforcer les moyens de mettre en œuvre le Partenariat mondial pour le développement et le revitaliser

L’ODD17 concerne la mise en œuvre de par­te­na­riats effi­caces entre les gou­ver­ne­ments, le sec­teur pri­vé et la socié­té civile consi­dé­rant qu’ils sont néces­saires à la réa­li­sa­tion des Objectifs du déve­lop­pe­ment durable (ODD) au niveau mon­dial, régio­nal, natio­nal et local. Ces par­te­na­riats doivent être inclu­sifs, construits sur des prin­cipes et des valeurs com­munes, et pla­çant au cœur de leur pré­oc­cu­pa­tion les peuples et la planète. 

Un engagement de longue date dans l’éducation au développement durable

Fresque du cli­mat 2019

Dès 1991, Mines Saint‐​Etienne créait un centre de for­ma­tion et de recherche en DDRS. Un enga­ge­ment qui s’est conso­li­dé et ren­for­cé au fil des années. Ainsi dans le cadre de son cycle Ingénieur Civil des Mines (ICM), Mines Saint‐​Etienne a mis en place, à la ren­trée 2020, un nou­veau tronc com­mun, de 48h, inti­tu­lé « Climat, envi­ron­ne­ment et déve­lop­pe­ment durable » (syllabus). Initiée en 2019 et recon­duite chaque année, la « ren­trée cli­mat » pro­pose à tous ses étu­diants ICM et ISMIN, mais aus­si aux per­son­nels et ensei­gnants la réa­li­sa­tion d’une « fresque pour le cli­mat ». (fichier img)

Depuis 2018, tous les étu­diants des cur­sus Ingénierie passent le Sustainability Literacy Test, (ICM fichier pdf) (ISMIN fichier pdf) comme men­tion­né en page 6 de la feuille de route stratégique ODD 2017-2021.

 

Des partenariats forts avec les acteurs associatifs

Voir article de presse La Tribune : https://region-aura.latribune.fr/strategie/management/formation/2017 – 10-06/arnold-schwarzenegger-se-rapproche-de-l-ecole-des-mines-de-saint-etienne-752989.html

Les col­la­bo­ra­tions avec des ONG sur des enjeux de déve­lop­pe­ment durable sont de plu­sieurs ordres. Au sein même de nos for­ma­tions, comme par exemple l’im­pli­ca­tion du cluster Eco-Bâtiment dans notre Mastère Spécialisé Expert en Efficacité Énergétique dans la Rénovation des Bâtiments (plaquette pdf), ou l’en­ga­ge­ment de la fon­da­tion R20, orga­ni­sa­tion non gou­ver­ne­men­tale fon­dée en 2010 par Arnold Schwarzenegger (fichier img) dont l’objectif est d’aider les gou­ver­ne­ments sub‐​nationaux à mettre en œuvre des pro­jets d’infrastructures à faibles émis­sions de car­bone, dans notre Chaire Infrastructures et ter­ri­toires durables (plaquette pdf) (Convention pdf).


Elles peuvent éga­le­ment inter­ve­nir dans le cadre de la ges­tion de nos cam­pus. Ainsi un par­te­na­riat a été mis en place avec la Ligue pour la Protection des Oiseaux (LPO Loire et LPO Bouches‐​du‐​Rhône) afin que nos deux cam­pus pos­sé­dant des espaces verts soient label­li­sés “Refuges LPO” (article Panoramines). Des inven­taires fau­nis­tiques ciblés ont ain­si été réa­li­sés sur ces deux cam­pus afin d’identifier les espèces pré­sentes ain­si que les actions pou­vant être mises en place afin d’améliorer l’accueil de la bio­di­ver­si­té. Ces actions font suite à une poli­tique « zéro‐​phytosanitaire » opé­ra­tion­nelle depuis plus de 10 ans.

 

Mines Saint‐​Etienne s’implique dans le dialogue intersectoriel sur les ODD

Mines Saint‐​Etienne col­la­bore notam­ment avec : 

  • l’Association des Musées et Centres pour le déve­lop­pe­ment de la culture Scientifique, Technique et Industrielle (AMCSTI). Guillaume Desbrosse, direc­teur du centre des sciences Mines Saint‐​Etienne « La Rotonde » en assure la pré­si­dence au niveau natio­nal (lien bureau AMCSTI) (Bulletin AMCSTI).
  • L’ONG inter­na­tio­nale R20 « Régions pour l’ac­tion cli­mat » (Lien Communiqué de Presse). Mines Saint‐​Etienne est membre du groupe des « Facilitateurs d’en­tre­prises et de pro­jets » du R20 (Lien web).
  • L’ONG Construction 21, le média social du sec­teur, de la construc­tion qui vise à accé­lé­rer la tran­si­tion éco­lo­gique du sec­teur du BTP et, au‐​delà, de la ville et des ser­vices urbains au niveau natio­nal et inter­na­tio­nal, dont l’objec­tif est de faire adop­ter les bonnes pra­tiques des pro­fes­sion­nels pion­niers en les fai­sant connaître à l’immense majo­ri­té des acteurs du mar­ché. (asso­cia­tion fran­çaise). Tous deux encou­ragent l’in­no­va­tion col­la­bo­ra­tive et les meilleures pra­tiques contre le chan­ge­ment cli­ma­tique. Christian Brodhag, Professeur émé­rite à Mines de Saint‐​Etienne assure la pré­si­dence de Construction 21 (La gouvernance Construction21).
  • Le Centre International de Ressources et d’Innovation pour le Développement Durable (CIRIDD), asso­cia­tion recon­nue d’intérêt géné­ral, qui a pour fina­li­té de contri­buer à l’émergence de nou­veaux modèles de socié­té, plus res­pec­tueux des êtres vivants dans leur diver­si­té, des géné­ra­tions futures et de la pla­nète. Bruno Léger, Directeur de l’Institut Henri Fayol est membre du bureau du CIRIDD (Gouvernance du CIRIDD). Depuis son récent départ en retraite, il actuel­le­ment rem­pla­cé par Philippe Beaune Codirecteur de l’Institut Henri Fayol.
  • Le pôle Ecoconception, qui est le centre natio­nal sur l’éco-conception et la per­for­mance par le cycle de vie. Bruno Léger, Directeur de l’Institut Henri Fayol est membre du bureau du CIRIDD (Gouvernance du pôle Ecoconception). Depuis son récent départ en retraite, il actuel­le­ment rem­pla­cé par Philippe Beaune Codirecteur de l’Institut Henri Fayol.
  • L’Institut de la Francophonie pour le Développement Durable (IFDD), pour lequel Michelle Mongo, Chercheure à Mines Saint‐​Etienne a par­ti­ci­pé au sémi­naire « Pandémie et socié­tés durables » (programme).

 

Mines Saint‐​Etienne s’implique dans les politiques nationales

L’Institut Mines‐​Telecom, dont Mines Saint‐​Etienne est une com­po­sante, est membre fon­da­teur de l’Alliance pour l’Industrie du Futur sous la tutelle du minis­tère de l’é­co­no­mie et de l’in­dus­trie. Cette ini­tia­tive « Solutions Industrie du Futur »  pro­pose à tous les indus­triels un espace col­la­bo­ra­tif inédit, pour concré­ti­ser leurs pro­jets de mon­tée en gamme, d’écoconception, de muta­tion (Lien web).

Guillaume Desbrosse, direc­teur de « La Rotonde », pôle scien­ti­fique Mines Saint‐​Etienne est membre du Conseil National de la Culture Scientifique Technique et Industrielle. L’Etat recon­nais­sant le dia­logue entre sciences, recherche et socié­té comme l’une des mis­sions des éta­blis­se­ments de recherche et d’en­sei­gne­ment supé­rieur, cette ins­tance natio­nale a notam­ment pour mis­sion de par­ti­ci­per à l’é­la­bo­ra­tion d’une stra­té­gie natio­nale en matière de déve­lop­pe­ment de la culture scien­ti­fique, tech­nique et indus­trielle et d’en assu­rer le sui­vi (Lien web).

Par ailleurs, dans le cadre des ses acti­vi­tés de recherche Mines Saint‐​Etienne ali­mente les réflexions au niveau natio­nal sur des pro­blé­ma­tiques liées aux ODD.

Mines Saint‐​Etienne a appor­té son exper­tise dans le Cahier de veille 2020 – Numérique durable « Numérique : enjeux indus­triels et impé­ra­tifs éco­lo­giques » de La Fondation Mines‐​Télécom et de l’Institut Mines‐​Télécom (document pdf).
Diligentée par l’ARS Auvergne‐​Rhône‐​Alpes, l’Ecole des mines de Saint‐​Etienne en par­te­na­riat avec l’IRUP, a mené en 2021 une étude sur la per­cep­tion et les attentes des tra­vailleurs han­di­ca­pés en Établissements et Services d’Aide par le Travail (ESAT) en région Auvergne‐​Rhône‐​Alpes (document pdf).

 

Evaluer et promouvoir les bonnes pratiques

Dans le cadre d’un pro­jet de recherche col­la­bo­ra­tive (PRC) mené au sein du réseau EcoSD, une équipe de cher­cheuses de Mines Saint‐​Etienne tra­vaillent à mieux cer­ner le concept de « low tech » en pro­po­sant un pre­mier cadre d’é­va­lua­tion des démarches low tech. L’état des lieux vise à appor­ter des élé­ments de défi­ni­tion et à iden­ti­fier les prin­cipes qui y sont rat­ta­chés, tant dans la lit­té­ra­ture que pour ceux qui les pratiquent. 

Ultimement, les résul­tats de ce PRC ser­vi­ront de point de départ à l’élaboration d’une grille de per­for­mance des low‐​tech, regrou­pant les dif­fé­rents cri­tères à prendre en compte dans la concep­tion de tech­niques ou démarches dites low‐​tech (Lien web).

L’analyse envi­ron­ne­men­tale à l’aide des meilleures tech­niques dis­po­nibles par Valérie Laforest, res­pon­sable du dépar­te­ment Génie de l’en­vi­ron­ne­ment et des orga­ni­sa­tions à l’Institut Henri Fayol, MINES Saint‐​Etienne (Carnot M.I.N.E.S) (vidéo).