Recherche

Chaire Infrastructures et territoires durables

L’École des Mines de Saint-Étienne et la fondation R20, organisation non gouvernementale fondée en 2010 par Arnold Schwarzenegger dont l’objectif est d’aider les gouvernements sub-nationaux à mettre en œuvre des projets d’infrastructures à faibles émissions de carbone, ont signé une chaire d’une durée de 5 ans. Elle comprend des activités de formation (diplômante et non diplômante) de recherche et également un volet dédié à la valorisation et diffusion des bonnes pratiques (à travers la réalisation de sites web, les revues scientifiques, les colloques et la mise en réseau des acteurs de l’économie verte).

La résilience et la lutte contre le changement climatique sont plus que jamais des enjeux important au niveau mondial et plus spécifiquement en Afrique. Dans ce cadre, les initiatives et engagements internationaux en matière de financement ne manquent pas. Aujourd’hui, sur le continent Africain, l’obstacle à la transition énergétique n’est plus le manque de volonté politique des acteurs locaux, nationaux ou internationaux, ni même l’absence de technologies adaptées (maintenant plus rentables que les technologies carbonées), ni encore l’offre d’investissement. Le problème majeur réside dans l’absence sur le terrain de propositions de projets bancables capables de répondre aux attentes d’investisseurs potentiels offrant autant de marchés nouveaux pour les entreprises.

C’est précisément là tout l’intérêt de la Chaire Infrastructures et territoires durables initiée par MINES Saint-Étienne et la Fondation R20, puisqu’elle va permettre, à travers la formation, le renforcement de capacité et l’accès aux connaissances, d’appuyer les porteurs de projets africains dans la phase de structuration de leur projet, en les formant et les accompagnant par des professionnels experts.

La création de cette chaire s’inscrit dans le prolongement du Mastère Spécialisé « Territoires, Technologie et Financement de Portefeuille de Projets Innovants pour l’Économie Verte », créé en 2016 par l’École et qui forme des cadres du secteur public et privé en Afrique au montage de projets urbains qui soient techniquement et économiquement viables en gestion des déchets, en efficacité énergétique du bâtiment de l’éclairage public et dans les énergies renouvelables.

Chaire Infrastructures et territoires durables (PDF)