L'école

Actions vers les élèves

Association WOMINES : soutenir et accompagner les démarches étudiantes en faveur des femmes.

Créée en 2011, elle valo­rise la place des femmes ingé­nieures, encore mino­ri­taires, à l’é­cole et dans le monde du tra­vail.

Son objec­tif ini­tial consis­tait à favo­ri­ser l’in­ser­tion des étu­diantes à l’École des Mines de Saint‐​Étienne en leur offrant un cadeau à leur admis­si­bi­li­té au concours d’entrée et en faci­li­tant leur inté­gra­tion dans l’école et la rési­dence des élèves. Aujourd’hui, l’association se foca­lise sur l’insertion des femmes ingé­nieures dans le monde du tra­vail avec les actions sui­vantes :

  • réseau de femmes ingé­nieures et étu­diantes sous forme d’un mar­rai­nage ;
  • confé­rences pour femmes et hommes sur la pari­té dans l’entreprise ;
  • conseils auprès de celles qui ont réus­si ;
  • et puisque la sen­si­bi­li­sa­tion à la pari­té débute dès l’école, Womines rend visibles les femmes dans les métiers de l’ingénierie en invi­tant des représentant.e.s et en pro­po­sant des actions de mar­rai­nage dans les lycées locaux.

Module d’ouverture Inter‐​Culturalité : intégrer des projets valorisant l’égalité femme‐​homme directement dans les cursus élèves 

Cet outil per­met aux élèves 2e année du cycle Ingénieur Civil des Mines (ICM) de :

  • mieux abor­der leur future car­rière dans un contexte inter­cul­tu­rel ;
  • évi­ter les prin­ci­paux dys­fonc­tion­ne­ments liés ;
  • déve­lop­per leur adap­ta­bi­li­té dans ce contexte.

Le module com­prend 3 grands thèmes se décli­nant lors de work­shops éva­lués sur 3 jours :

  • Interculturel « géo­gra­phique »
  • Interculturel « scien­ti­fique »
  • Interculturel « socié­tal » avec les ate­liers ci‐​dessous :

Atelier « Sciences pour toutes et pour tous ! »
Organisé dans les col­lèges et lycées, il est pro­po­sé à une quin­zaine d’élèves 2e année du cycle Ingénieur Civil des Mines (ICM). Objectif prin­ci­pal : alors que les collègien.ne.s et lycéen.ne.s sont en réflexion post‐​bac, l’atelier vise à ame­ner les élèves à prendre conscience que le genre est un déter­mi­nant de l’orientation. Entre auto­cen­sure et sté­réo­types dans l’accès aux cur­sus scien­ti­fiques, les élèves abordent ces sujets de façon ludique ! Après une inter­ven­tion d’Annie Lechenet, maî­tresse de confé­rence en phi­lo­so­phie et membre du groupe de recherche Sexe, Egalité et Mixité, puis une for­ma­tion à l’animation d’une classe, les élèves ingénieur·es  tra­vaillent sur l’adaptation de jeux et d’outils exis­tants pour pré­pa­rer leur ate­lier sur les « sté­réo­types de genre dans la science » avant d’intervenir en tri­nôme sur une demi‐​journée dans des classes de col­lèges sté­pha­nois.

Atelier « Connaissance et réap­pro­pria­tion du corps »
Un 2e ate­lier sur la connais­sance et la réap­pro­pria­tion du corps selon les cultures (orien­tale et occi­den­tale) est pro­po­sé aux élèves ICM 2e année. La place de la connais­sance de son propre corps dans la culture occi­den­tale n’est pas cen­trale, contrai­re­ment à l’Orient ou à l’Extrême-Orient. A la croi­sée de la culture « DIY », de cultures fémi­nistes et des méthodes d’é­du­ca­tion popu­laire, l’atelier est cen­tré sur la ren­contre de démarches de réap­pro­pria­tion du corps et d’é­la­bo­ra­tion d’ou­tils pour une meilleure connais­sance de soi. Sages‐​femmes, créa­trices et confec­tion­neuses d’ob­jets ludiques et de sup­port d’anatomie donnent matière au work­shop. Marion Poitou, inter­ve­nante en édu­ca­tion pour la san­té, et for­ma­trice de pro­fes­sion­nels de la san­té et du social, anime cet ate­lier.

Carrières et plafond de verre : proposition et encadrement de sujet de recherche 

Un pro­jet recherche est pro­po­sé à un.e élève ICM 3e année. Objectif : ana­ly­ser les tra­jec­toires des car­rières pro­fes­sion­nelles des diplômé.e.s ICM sur une longue période (min. 10 ans) pour recueillir des don­nées fines sur l’in­fluence (ou non) du genre. Après une recherche biblio­gra­phique sur les car­rières des ingénieur·es selon le genre, le tra­vail empi­rique sera basé sur l’a­na­lyse de don­nées brutes de l’an­nuaire de l’association des Anciens de Mines Saint‐​Étienne. Ce pro­jet s’ins­crit dans les tra­vaux en cours de la Commission Égalité Femmes.Hommes de l’école.