Projets

Ouvrage sur les enjeux de l’économie circulaire dans l’espace francophone

Durée : 12 mois

Actuellement, le système économique classique et majoritaire est un système dit linéaire. C’est-à-dire qu’il suit la chaîne : Extraire – Transformer – Distribuer – Consommer – Jeter Ce système linéaire encourage la surconsommation des ressources en amont (et notamment l’extraction et la consommation de ressources non renouvelables) et le gaspillage, la pollution et les déchets en bout de chaîne. Il est notamment à la base d’une croissance massive et exponentielle des déchets, qui sont, au final, très peu recyclés à l’échelle internationale (ex du plastique).

Une alternative à ce système linéaire repose sur l’économie circulaire. Ce modèle économique vise notamment à :

  • Régénérer les écosystèmes : l’économie circulaire va au-delà du recyclage et de la réduction des impacts environnementaux, il peut contribuer à corriger les erreurs du passé.
  • Éliminer les déchets et la pollution : dans une économie circulaire, les déchets sont pris en compte dès la phase de conception du produit.
  • Accroître la durée de vie des produits et matériaux : passer d’une notion de « consommateur » à une notion « d’utilisateurs ».

Malgré ses bénéfices multiples, la transformation de notre système économique actuel, de nos modes de production et de consommation, soulève plusieurs questions et enjeux, en particulier pour les pays en développement.

Par exemple, l’économie circulaire sera-t-elle profitable seulement aux entreprises pouvant déployer des technologies d’efficacité énergétique et/ou d’efficience des ressources? Comment contribuer à l’économie circulaire dans un pays où la majeure partie des produits est importée? L’économie circulaire est-elle réellement un atout pour les pays en développement? Ont-ils plus à perdre qu’à gagner? L’économie circulaire a-t-elle une réelle chance de s’implanter face à un modèle économique basé sur la surconsommation et l’obsolescence programmée? Le statut quo est-il seulement possible?

Dans ce cadre, l’IFDD à travers ses partenaires : Mines Saint-Étienne ; le Centre d’études et de recherches intersectorielles en économie circulaire (CERIEC), de l’École de technologie supérieure (ETS) de l’Université du Québec ; l’Observatoire de la Francophonie économique (OFE) et le Réseau Normalisation et Francophonie (RNF) ambitionne de réaliser un ouvrage sur « Les enjeux de l’économie circulaire dans l’espace francophone ».

L’objectif du projet est de proposer une analyse permettant de mieux comprendre les enjeux, les opportunités, les risques, de l’économie circulaire pour les pays francophones, en particulier les pays en développement.

Télécharger l’appel à contribution.

L’équipe du projet Mines Saint-Étienne :

Michelle Mongo, Valérie Laforest, Audrey Tanguy et Hervé Vaillant

 

 

 


SobrIT

Durée : 18 mois

Le secteur du numérique est porteur de nombreuses innovations dans les organisations qui sont nombreuses à actuellement déployer une stratégie de transformation digitale. Cette transition doit toutefois être articulée avec la transition écologique nécessaire pour réduire notre empreinte carbone durablement. La sobriété numérique vise cet objectif d’application des critères de durabilité environnementale à l’ensemble du cycle de vie de la technologie de l’information et de la communication tout en encourageant la réduction des usages numériques quotidiens.

Le projet SobrIT étudie la manière dont les PME et ETI françaises adoptent des pratiques de sobriété numérique. Pour cela, deux approches seront mobilisées. Une étude quantitative qui évaluera statistiquement l’état actuel du phénomène dans les organisations. Un panel de 500 entreprises (tous secteurs d’activité confondus) permettra de comparer les niveaux de maturité des entreprises. L’analyse permettra par ailleurs de proposer à chaque entreprise participante un diagnostic de ses pratiques de sobriété numérique. Une approche qualitative permettra ensuite de repérer comment les pratiques de sobriété numérique sont appropriées par les entreprises, et le rôle que jouent les différents acteurs dans cette appropriation, afin de mieux comprendre le processus d’adoption des pratiques.

Ces résultats feront l’objet de deux développements transférables aux entreprises :

  • Le diagnostic des pratiques de Green IT pour identifier les axes de progression possible ;
  • Un kit de bonnes pratiques, illustré par les cas réels étudiés.

Le projet est financé par la Fondation du Crédit Agricole Loire Haute-Loire pour une durée de 18 mois et pour un budget de 36 000€. Digital League, cluster du numérique, est partenaire du projet.

L’équipe du projet :

Julien De Benedittis, Sophie Peillon, Nadine Dubruc et Michelle Mongo

 


La croissance durable des start-ups : trajectoires, business model et digitalisation

Durée : (8 mois) mai 2021- décembre 2021

Les start-ups jouent un rôle prépondérant dans le développement de l’innovation. Leur croissance pourrait contribuer au développement économique, social et environnemental, et répondre ainsi à un enjeu essentiel au niveau national. La croissance de ce type d’entreprise est conditionnée, au développement de leur innovation. Adapter leur stratégie et leur business model par le numérique et la digitalisation correspond sans doute à un facteur clé́ de succès. Objectif de ce projet de recherche est

  • de comprendre la manière dont le business model des start-ups évolue,
  • le rôle de la digitalisation au cours de leurs cycles de vie.

Le projet comprend une étude qualitative à travers une série d’entretiens conduits avec des startups et une enquête quantitative pour analyser les relations de causalité mis en évidence par l’étude qualitative.

Les résultats de cette recherche pourront être utilisés dans la cadre de programmes d’accompagnement et de soutien aux startups.  

L’équipe du projet :

Amina Hamani, Post-doctorante
Sophie Peillon, Maitre Assistante HDR
Jean-Michel Degeorge, Maitre-Assistant HDR, Responsable Département MRI


 

Enjeux de la transition numérique pour le territoire

Séminaire de restitution du projet « Enjeux de la transition numérique pour les PME du territoire » le 29 mai 2018 aux Ateliers Weiss de St-Etienne

Sandrine Berger-Douce, Julien De Benedittis, Florent Breuil, Jean-Michel Degeorge, Thibaut Métailler et François Jaujard (Institut Fayol) ont organisé un séminaire d’échanges autour de la question de la transition numérique pour les PME de la Loire. Une table-ronde a réuni Olivier Carré (Thuasne), Grégory Richa (Opéo Conseil), Claude Sabatin (BPI France), Nicolas Stori (Astrée Software) et Martine Séville (Université Lyon 2).

 

Ce projet de recherche, financé par la Fondation pour l’innovation du Crédit Agricole Loire Haute-Loire, vise à cerner les enjeux du numérique pour les PME du territoire et à proposer un accompagnement pragmatique constitué d’un diagnostic et de pistes d’action. Toutes les technologies innovantes, aussi brillantes soient-elles, ne peuvent être pleinement exploitées si des freins humains à leur utilisation persistent. Il s’agit donc ici de maximiser l’efficacité des technologies d’aujourd’hui et de demain en accompagnant la transition au niveau des hommes et femmes de nos entreprises.

 

Le projet est issu de deux constats :

  • La transition numérique est une transformation en profondeur de l’organisation du travail dans les entreprises (compétences, leadership) et nécessite d’être anticipée et accompagnée
  • La rareté des études autour de la transition numérique sur les PME-PMI d’un point de vue du management

Ce projet est un soutien à l’innovation par l’accompagnement de l’humain. Toutes les technologies innovantes, aussi brillantes soit-elles ne peuvent pas être pleinement exploitées si des freins humains à leurs utilisations persistent.

Il s’agit donc ici de maximiser l’efficacité des technologies d’aujourd’hui et de demain en accompagnant la transition au niveau des hommes et femmes de nos entreprises.

Chef de projet : Sandrine Berger-Douce, Ecole des Mines de Saint-Étienne / Institut H. Fayol

Autres collaborateurs : Département Management responsable et innovation

Site web : http://fondation.ca-loirehauteloire.fr/2017/05/04/enjeux-de-la-transition-numerique/


Chaire Infrastructures et Territoires Durables

Type : Chaire industrielle

Descriptif : La résilience et la lutte contre le changement climatique sont plus que jamais  les enjeux important au niveau mondial et plus spécifiquement en Afrique. Dans ce cadre, les initiatives et engagements internationaux en matière de financement ne manquent pas. Aujourd’hui, sur le continent Africain, l’obstacle à la transition énergétique n’est plus le manque de volonté politique des acteurs locaux, nationaux ou internationaux, ni même l’absence de technologies adaptées (maintenant plus rentables que les technologies carbonées), ni encore l’offre d’investissement. Le problème majeur réside dans l’absence sur le terrain de propositions de projets bancables capables de répondre aux attentes d’investisseurs potentiels offrant autant de marchés nouveaux pour les entreprises.

C’est précisément là tout l’intérêt de la Chaire Infrastructures et territoires durables initiée par MINES Saint-Étienne et la Fondation R20 , puisqu’elle va permettre, à travers la formation, le renforcement de capacité et l’accès aux connaissances, d’appuyer les porteurs de projets africains dans la phase de structuration de leur projet, en les formant et les accompagnant par des professionnels experts, y compris ceux d’EGIS / CDC avec qui le R20 a un accord de partenariat, pour aboutir à des projets bancables.

Dans le cadre de la chaîne de valeur R20 des projets pour le climat, la Chaire Infrastructures et territoires durables s’inscrit dans le volet structuration des projets.

Chef de projet : Michelle Mongo, Ecole des Mines de Saint-Étienne / Institut H. Fayol

Collaborateurs impliqués : Christian Brodhag, Bruno Léger, David Delafosse, Ecole des Mines de Saint-Étienne / Institut H. Fayol

Autres collaborateurs : Christophe Nuttall, Directeur exécutif, Fondation R20 & David Albertani, Directeur de programme, Fondation R20

Télécharger la plaquette de présentation


Recherche-action pour l’accompagnement des pratiques professionnelles des structures médico-sociales

Type : projet Armines (2017/2019)

Descriptif : Il s’agit de la réalisation de diagnostics stratégiques et de l’accompagnement de 10 structures autour de l’appropriation d’un référentiel-compétences de l’ARS (Agence régionale de santé). Ce référentiel définit l’accompagnement des personnes en situation de handicap ou l’accompagnement de personnes âgées. Ces structures sont des organisations du secteur médico-social sur la région Rhône-Alpes : CAMSP, CMPP, SESSAD, IME, ESAT, MAS, EPAH, SSIAD. Il s’agit d’un projet financé par l’ARS et UNIFAF. Notre partenaire principal sur ce projet est l’IRUP.

Chef de projet : N. Dubruc, Ecole des Mines de Saint-Étienne / Institut H. Fayol

Collaborateurs impliqués : François Jaujard, Ecole des Mines de Saint-Étienne / Institut H. Fayol


Analyse des possibilités de servicisation d’une PME du secteur des agro-équipements

 

Type : recherche partenariale (2017-2018)

Descriptif : Recherche-intervention avec un constructeur de matériel agricole. Il s’agit d’accompagner l’entreprise dans la structuration et l’organisation de sa réflexion sur le contenu de l’offre intégrée produit-services qui pourrait être développée et la détermination des compétences sous-jacentes nécessaires. Plus précisément, le projet consiste à :

  • Identifier et comprendre les besoins des différents utilisateurs
  • Identifier et caractériser les différentes opportunités de développement d’offres intégrées produit-services pertinentes pour le marché français et/ou à l’international ;
  • Proposer un ou des scénario(s) progressif(s) de déploiement d’offres intégrées produit-service

Chef de projet : N. Dubruc, Ecole des Mines de Saint-Étienne / Institut H. Fayol

Collaborateurs impliqués : S. Peillon, X. Boucher, Département Génie de l’environnement et des organisations, Ecole des Mines de Saint-Étienne / Institut H. Fayol


Analyse de l’organisation des services dans une PME du secteur des biens d’équipement

Type : recherche partenariale (2017-2018)

Descriptif : Recherche-intervention avec un fabricant d’équipements destinés principalement au secteur agro-alimentaire.  L’étude consiste à réaliser une cartographie des services proposés par l’entreprise et de l’accompagner dans sa définition d’une stratégie orientée service. Plus précisément, le projet se décline sur les deux axes suivants :

  • Réflexion sur les services associés aux produits, approfondissement et déploiement de la stratégie service
  • Evolution de la culture et des métiers de l’entreprise

Chef de projet : N. Dubruc, Ecole des Mines de Saint-Étienne / Institut H. Fayol

Collaborateurs impliqués : S. Peillon, X. Boucher, F. Jaujard, T. Métailler


11ème congrès annuel du RIODD

riodd2016L’organisation de ce 11ème congrès annuel du RIODD était portée par l’Institut Henri Fayol de l’Ecole des Mines de St-Etienne. Cette manifestation scientifique à caractère pluridisciplinaire et de dimension internationale s’est inscrite dans le cadre du Bicentenaire de l’Ecole des Mines de St-Etienne en 2016.

Dans la lignée de Henri Fayol, un des pères du management moderne et ancien élève de l’École (1841-1925), l’Institut Henri Fayol s’intéresse à la performance des entreprises dans une approche systémique large, et vise à concevoir les organisations du futur, en s’inscrivant dans une perspective de responsabilité sociétale et de développement durable. Il entend proposer des solutions globales, alliant les dimensions techniques, économiques, humaines, organisationnelles et sociales, au double défi des transformations écologique et numérique.

Chef de projet : Sandrine Berger-Douce, Ecole des Mines de Saint-Étienne / Institut H. Fayol

Autres collaborateurs : RIODD

Site web : https://riodd2016.sciencesconf.org/


ISO 26000

iso26000Le département a activement participé aux initiatives en faveur du développement durable et de la responsabilité sociétale avec les travaux de l’AFNOR qui ont conduit au texte SD 21000, ainsi qu’une contribution importante à l’ISO 26000.

Chef de projet : Christian Brodhag, Ecole des Mines de Saint-Étienne / Institut H. Fayol /

Collaborateurs impliqués :  Florent Breuil

 


Préparation Francophone à la conférence mondiale Rio+20

 

forum-lyon

Il a également participé à l’organisation de la préparation Francophone à la conférence mondiale Rio+20.

Chef de projet : Christian Brodhag, Ecole des Mines de Saint-Étienne / Institut H. Fayol /

Collaborateurs impliqués :  Florent Breuil


Innovation Industrielle Durable par la Servicisation : ServINNOV

servinnovType : ANR, 2012-2015.

Descriptif : Etudier l’une des transitions actuelles des entreprises industrielles vers l’intégration d’activités de services. L’objectif est de fournir une démarche de diagnostic d’entreprise ainsi que des connaissances scientifiques sur la servicisation, l’économie de fonctionnalité, et sur les modèles destinés à piloter cette transition stratégique et organisationnelle des entreprises

Chef de projet : Xavier Boucher, Ecole des Mines de Saint-Étienne / Institut H. Fayol / Département Génie de l’environnement et des organisations

Collaborateurs impliqués : Nadine Dubruc, Sophie Peillon.

Autres collaborateurs : Laboratoire CO-ACTIS, UMR G-SCOP, UMR PACTE, MECALOIRE, ENVIE, SAVNetwork

Site web :


Etude des Changements de Logistique Urbaine sur l’agglomération de Saint-Étienne : ECLUSE

ecluseType : Programme Interdisciplinaire de Recherche Ville et Environnement (PIRVE – CNRS), 2011-2013.

Descriptif : Les objectifs du projet de recherches sont d’alimenter la réflexion des décideurs publics sur les évolutions de la logistique urbaine de Saint-Étienne, de capitaliser les observations issues des expérimentations de terrain, d’analyser les jeux d’acteurs conduisant à la structuration des schémas de logistique urbaine et d’estimer les impacts environnementaux, économiques et sociaux des nouveaux modes de transport de marchandises en ville (TMV).

Chef de projet : Patrick Burlat, Ecole des Mines de Saint-Étienne / Institut H. Fayol / Département Génie de l’environnement et des organisations

Collaborateur impliqué : Nadine Dubruc.

Autres collaborateurs : Ville de Saint-Étienne, Saint-Étienne Metropole, Epures, ESC Saint-Étienne, EIGSI (école d’ingénieurs La Rochelle)

Site web :  https://www.pirve.fr/projet/26/


 PME, Développement durable et responsabilité sociétale

publi-oseo1Type : Convention Armines/OSEO, 2011-2012.

Descriptif : Etude exploratoire et réalisation de monographies d’entreprises exemplaires en matière de responsabilité sociétale. Rédaction d’un ouvrage dans la collection “Regards sur les PME”.

Chef de projet : Christian Brodhag, Ecole des Mines de Saint-Étienne / Institut H. Fayol /

Collaborateurs impliqués : Sandrine Berger-Douce, Florent Breuil, Nadine Dubruc, Sophie Peillon, François Jaujard.

Autres collaborateurs : OSEO


 Approche systémique d’analyse de risques piloté par modèle XRISK : ASAR

capture1xrisk

Type : UVED, 2012-2013.

Descriptif : Le projet ASAR financé par UVED vise à développer une ressource pédagogique open source sous la forme d’une étude de cas, permettant aux étudiants de mettre en pratique des méthodes d’analyse de risques.  L’objectif est de concevoir et de mettre à disposition un outil pédagogique permettant l’apprentissage de la modélisation XRISK.

Chef de projet : Alicja Tardy, Ecole des Mines de Saint-Étienne / Institut H. Fayol / Département Génie de l’environnement et des organisations

Collaborateur impliqué : Florent Breuil

Autres collaborateurs :  LINPG – G-SCOP


 MOVILAB

Movilab

Type : Ministère MEDATT, 2011-2012.

Descriptif : Etude d’une conversion à grande échelle vers des modes de vie durables est enfin à notre portée grâce à la conjonction de plusieurs tendances de fond :
-révolution de nos modes de vie par le Web et fulgurance des transformations induites, diffusion de modèles fondés sur la fonctionnalité et l’accès au service,
-essor de la consommation collaborative et des innovations par la base, foisonnement de systèmes alternatifs ancrés dans la proximité, poussée des classes créatives et des professionnels-amateurs, le tout sur fond de crise et de “ras-le-bol” généralisé devant les excès du système dominant.

Chef de projet : Skema Business School, ENSMSE, Fondaterra

Collaborateurs impliqués : Nadine Dubruc, Sophie Peillon, François Jaujard

Autres collaborateurs : Département Informatique et systèmes intelligents, La Rotonde, SKEMA

Site web :  http://www.movilab.eu/presentation/


 Système d’information mondial francophone pour le développement durable : Mediaterre

 

Mediaterre

Type : Francophonie.

Descriptif : Médiaterre est aujourd’hui le premier réseau d’information francophone sur le développement durable. Son objectif est de faciliter la diffusion de l’actualité internationale du développement durable en français.

Chef de projet : Centre International de ressources et d’innovation pour le développement durable.

Collaborateurs impliqués : Florent Breuil, Christian Brodhag

Autres collaborateurs : Une trentaine d’organisations francophones publiques ou privées, académiques ou de la société civile.

Site web : http://www.mediaterre.org/