Formation

Domaines du développement informatique

Les ESN, le conseil et l’informatique de gestion

Les ESN

Les places à prendre se concentrent souvent dans les ESN (entreprises de services du numérique du type de Allianz Informatique, Amadeus…). Ces entreprises regroupent les sociétés web, les éditeurs de jeux vidéo, les éditeurs de logiciels ainsi que les sociétés de conseil (chez les fabricants de logiciels pour l’informatique de gestion ou l’informatique industrielle). Le développeur sera plus polyvalent dans une petite structure. Le consultant conçoit, développe et met au point un projet d’application informatique, de la phase d’étude à son intégration, pour un client ou une entreprise selon des besoins fonctionnels, un cahier des charges, des projets de développement.

L’informatique de gestion

L’informatique de gestion se caractérise par la conception, le développement et la mise en œuvre d’applications informatiques dédiées au management (gestion administrative, commerciale, RH) de l’entreprise, au suivi des clients et aux relations avec les fournisseurs (facturation, comptabilité). L’informatique de gestion est étroitement liée à l’ingénierie du système d’information de l’entreprise et des organisations. Ces développements concernent tous les secteurs d’activité : santé, industrie, services, enseignement, défense, transports, administration centrale et territoriale…

Les métiers de l’informatique industrielle

Il s’agit de l’ensemble des techniques de conception d’analyse et de programmation de systèmes à base d’interfaçage de l’informatique avec de l’électronique, électrotechnique, mécanique, robotique, etc., à vocation industrielle. Elle concerne l’utilisation de l’outil informatique pour la fabrication de produits industriels, du bureau d’études (conception assistée par ordinateur) à leur production (fabrication assistée par ordinateur, automatique, robotique) en passant par la logistique, la gestion des stocks, etc. Les applications sont multiples : automate programmable pour les systèmes de production, carte à microprocesseur pour des applications industrielles ou liées à la domotique, systèmes de supervision pouvant traiter en temps réel les informations issues d’un grand nombre de capteurs et assurer la commande de multiples actionneurs (centrales de production d’électricité, systèmes industriels, contrôle de trafic aérien ou ferroviaire), robots industriels, applications embarquées pour l’automobile (ABS, ESP, Motorisation hybride) ou l’avionique, etc.

Le développement dans la recherche

Le chercheur en informatique est un scientifique investi dans la découverte  de nouveaux systèmes ou concepts informatiques (INRA, INSERM, INSEE, CNRS, CNES…)

Secteurs des jeux vidéos

Pour créer un univers graphique et sonore, imaginer des intrigues, définir les règles du jeu, assurer le codage informatique ou promouvoir le produit, des compétences spécifiques sont attendues. Concept art, technical art, game design, animation, 3D, FX, programmation…

En conception, les game et les level designers établissent les principes, les mécanismes du jeu et les niveaux de difficultés… Les scénaristes sont chargés de l’histoire, avec l’aide des sound designers. Les producers coordonnent l’ensemble du projet. L’univers visuel du jeu est imaginé par les directeurs artistiques. Les professionnels de l’image créent les personnages et les décors, peuvent se spécialiser dans le graphisme, les effets spéciaux ou encore dans l’animation 2D ou 3D, la modélisation, la texture parmi d’autres.

Grâce à des milliers de lignes de code informatique, les programmeurs donnent vie au jeu. Ils corrigent aussi les bugs identifiés par les testeurs.

Pour qu’un jeu rencontre son public, le marketing est indispensable. Présents à toutes les étapes, les chefs de produit ont pour objectif de faire du jeu un succès commercial. Les community managers font “vivre le jeu” sur la toile, en communiquant avec les joueurs sur les réseaux sociaux, les forums et les sites officiels.

Les data analysts sont chargés d’identifier les comportements des joueurs et de faire des recommandations. Les localisateurs adaptent les jeux conçus à l’étranger (traduction des dialogues et doublage), avant qu’ils soient diffusés sur le marché français. Enfin, les responsables d’évènement e-sport organisent des compétitions de gaming qui contribuent au succès d’un jeu.

Le développement Web et mobile

Le développement Web et mobile consiste à programmer un site Internet ou une application mobile en utilisant des lignes de code de langage de programmation. Le développeur Web crée le site ou l’application. Pour ce faire, il utilise divers outils comme les CMS ou les frameworks à l’instar de Bootstrap ou Symphony. Le développeur utilise également plusieurs langages Web pour la conception du site Internet comme le HTML ou le CSS. Le JavaScript ou le PHP sont également indispensables pour rendre le site dynamique. Le développement Web et mobile peut être catégorisé en deux parties : le back-end qui se focalise sur la partie back office assurant la fonctionnalité du site, et le front-end qui s’occupe de son design.

Sources : principalement ONISEP