Thèse préparée par Arnaud GAUTIER

 | Département Management res­pon­sable et innovation |
| Projets | Équipe | Publications | Partenaires |

Titre : La label­li­sa­tion comme dis­po­si­tif d’appropriation de la RSE. Le cas d’inter-clusters du numérique.

Résumé :

Depuis le rap­port Brutland (1987) le nombre de labels et de normes ayant trait à la RSE se mul­ti­plie, dû à ce qu’Acquier (2007) qua­li­fie d’un ensemble expan­sif de vagues de ratio­na­li­sa­tion. Bien qu’historiquement les pre­miers tra­vaux et outils rela­tifs à la RSE soient tour­nés vers les grandes entre­prises, les PME sont de plus en plus concer­nées par cette thé­ma­tique (Jenkins, 2004). Rappelons que celles‐​ci repré­sentent un poids consi­dé­rable dans l’économie (Spence, Perrini, 2009), et concernent plus de 90% des entre­prises dans les pays à tra­vers le monde (Ondoua‐​Biwolé, et al., 2008 ; Torrès, 2003). Parmi ces orga­ni­sa­tions, nous nous inté­res­sons en par­ti­cu­lier à celles ancrées dans des réseaux ter­ri­to­ria­li­sés (Porter, 1990, 1998).

Ce tra­vail de thèse s’inscrit dans la conti­nui­té des tra­vaux rela­tifs à l’intégration de la RSE dans les PME : Berger‐​Douce (2005, 2006, 2007a, 2007b, 2008, 2011), Courrent (2006, 2012), Jenkins (2004, 2006), Lepoutre et Heene (2006), Murillo et Lozano (2006). Il vise à trai­ter la pro­blé­ma­tique sui­vante : Comment la RSE peut‐​elle s’institutionnaliser dans des réseaux ter­ri­to­ria­li­sés de PME au tra­vers de dis­po­si­tifs concrets ?

Pour y répondre, nous étu­dions le cas par­ti­cu­lier d’un contexte d’inter-clusters de PME du numé­rique dis­po­sant d’un label RSE sec­to­riel. Cette étude com­prend 44 entre­tiens et des phases d’observations auprès de 28 entre­prises des clus­ters, des ins­tances de gou­ver­nances des clus­ters et des por­teurs du dis­po­si­tif. Les apports de ce pro­jet de thèse sont à un niveau mana­gé­rial d’apporter des élé­ments faci­li­tant la valo­ri­sa­tion de ce type de dis­po­si­tif par les entre­prises concer­nées et par les por­teurs de ces der­nières. À un niveau aca­dé­mique, l’originalité de notre ter­rain d’étude ouvre des contri­bu­tions théo­riques sur l’intégration de la RSE dans les PME, sur les rela­tions inter‐​clusters et sur la ges­tion d’un outil dans le cadre d’un pro­jet d’institutionnalisation.
Financeur : Contrat doc­to­ral Ecole des Mines de Saint‐Etienne

Soutenance :  10 novembre 2015

Mots clés :  Appropriation des outils de ges­tion, Labellisation, PME, RSE, Secteur du numérique

Directeurs de thèse : Pr. Sandrine BERGER‐DOUCE

Jury :

Pr. Sandrine Berger‐​Douce (Directrice de thèse), Ecole des Mines de Saint‐Etienne ;
Pr. Didier Chabaud (Rapporteur), Université d’Avignon ;
Pr. Amaury Grimand (Président du jury), Université de Poitiers ;
Pr. Karim Messeghem (Rapporteur), Université de Montpellier 1 ;
Pr. Martine Séville (Suffragant), Université de Lyon 2.

 Télécharger la thèse

| Département Management res­pon­sable et innovation |
| Projets | Équipe | Publications | Partenaires |