Recherche

Certification de l’ANSM

L’École des Mines de Saint‐​Étienne et l’Université Jean Monnet mesurent l’efficacité de fil­tra­tion bac­té­rienne des masques avec une cer­ti­fi­ca­tion de l’Agence Nationale de la Sécurité du Médicament et des Produits de Santé (ANSM)

18 mai 2020

En cette période de Covid‐​19, l’ANSM cer­ti­fie les deux éta­blis­se­ments lea­ders de l’enseignement supé­rieur et de la recherche sté­pha­nois, qui allient leurs savoir‐​faire et exper­tises, pour tes­ter l’efficacité de fil­tra­tion bac­té­rienne de diverses caté­go­ries de masques à des­ti­na­tion du per­son­nel soi­gnant et du grand public.

Depuis 2 mois, les cher­cheurs du Centre Ingénierie et Santé (CIS) de l’École des Mines de Saint‐​Étienne et du labo­ra­toire GIMAP de l’Université Jean Monnet de Saint‐​Étienne unissent leurs talents et efforts 7 jours sur 7 pour tes­ter l’efficacité de la fil­tra­tion bac­té­rienne des masques chi­rur­gi­caux et grand public. Une conven­tion de par­te­na­riat a été signée entre les deux éta­blis­se­ments pour assu­rer une col­la­bo­ra­tion opti­male.

Une 1ère en France, une rareté dans le monde

Ces tests témoignent des très grandes qua­li­tés d’expertise sté­pha­noises à l’international, puisque seuls trois autres pays au monde sont enga­gés dans cette pro­cé­dure avec une cer­ti­fi­ca­tion par une agence régle­men­taire : la Belgique, l’Autriche et les États‐​Unis. L’ANSM sou­ligne dans son cour­rier offi­ciel de cer­ti­fi­ca­tion que « Aucune ins­tal­la­tion accré­di­tée de ce type n’est dis­po­nible sur le ter­ri­toire natio­nal, et la mise à dis­po­si­tion d’un tel équi­pe­ment dans le cadre de l’épidémie COVID‐​19 pré­sente un inté­rêt majeur dans la capa­ci­té d’évaluation des per­for­mances de fil­tra­tion des masques à usage médi­cal. » Ainsi, « L’ANSM consi­dère qu’un résul­tat d’efficacité de fil­tra­tion bac­té­rienne ren­du à l’aide de cet équi­pe­ment et sui­vant le pro­to­cole pro­po­sé [par les deux éta­blis­se­ments] peut être uti­li­sé par un fabri­cant de masques pour la mise en place de sa démons­tra­tion de confor­mi­té au mar­quage CE. » À ce jour, 60 masques dif­fé­rents ont été tes­tés pour des entre­prises et l’État.

Depuis 2 mois, les cher­cheurs du Centre Ingénierie et Santé (CIS) de l’École des Mines de Saint‐​Étienne et du labo­ra­toire GIMAP de l’Université Jean Monnet de Saint‐​Étienne unissent leurs talents et efforts 7 jours sur 7 pour tes­ter l’efficacité de la fil­tra­tion bac­té­rienne des masques chi­rur­gi­caux et grand public. Une conven­tion de par­te­na­riat a été signée entre les deux éta­blis­se­ments pour assu­rer une col­la­bo­ra­tion opti­male.

Cette opé­ra­tion d’envergure et stra­té­gique consacre les com­pé­tences de très haut niveau des enseignants‐​chercheurs de l’École des Mines de Saint‐​Étienne et de l’Université Jean Monnet de Saint‐​Étienne, mis au ser­vice de l’État et des indus­triels dans le cadre de cette crise sani­taire Covid‐​19.

Contacts