Recherche

Chaire industrielle Hexcel de recherche et d’enseignement

Modélisation numérique avancée pour l’élaboration par infusion de composites structuraux nouvelle génération

Au cœur de l’innovation et des déve­lop­pe­ments des nou­veaux maté­riaux et tech­no­lo­gies pour les avions de nou­velle géné­ra­tion, la chaire Hexcel aux Mines Saint‐​Étienne s’attache à com­prendre, modé­li­ser, simu­ler et maî­tri­ser la fabri­ca­tion et le com­por­te­ment en ser­vice des pièces de struc­ture en maté­riaux com­po­sites hautes per­for­mances.

Ce pro­jet de recherche XXL est por­té, pour MINES Saint‐​Étienne, par le pro­fes­seur Sylvain Drapier qui encadre simul­ta­né­ment 3 thèses et un post‐​doc :

  • Thèse/​VER micro (PDG) : Loïc Chevalier (2015−2018)
  • Thèse/​VER meso : Laure Bouquerel (2016–2016/CIFRE)
  • Thèse/​Point de Gauss, FE2, Arlequin : Koloina Andriamananjara (2015−2018)
  • Post Doc/​Rabih Mezher (2016−2018)

Il en résulte une syner­gie puis­sante, qui concourt à la connais­sance de com­po­sites struc­tu­raux de nou­velle géné­ra­tion.

L’apport conjoint d’Hexcel, par­te­naire indus­triel exclu­sif, et de MINES Saint‐​Étienne, par­te­naire scien­ti­fique, repré­sentent un bud­get conso­li­dé de près de 2 M€ sur 5 ans.

Notons qu’Hexcel, entre­prise inter­na­tio­nale et lea­der mon­dial dans son domaine, a choi­si Mines Saint‐​Étienne pour la toute pre­mière chaire de son his­toire après avoir sélec­tion­né le site de Roussillon pour implan­ter son nou­veau site de pro­duc­tion de fibre de car­bone.

Cette chaire a un impact fort sur les majeures Mécanique et Matériaux du cur­sus Ingénieur civil des mines de Mines Saint‐​Étienne : tous les ensei­gne­ments néces­saires à une for­ma­tion en aéro­nau­tique inno­vante et de très grande qua­li­té sont réunis.