Thèse préparée par Martha ORELLANO

| Département Génie de l’environnement et des orga­ni­sa­tions |
| Projets | Équipe | Publications | Partenaires |

Titre : Cadre métho­do­lo­gique pour l’a­na­lyse de la valeur durable dans la concep­tion col­la­bo­ra­tive d’offres innovantes

Résumé : L’augmentation des pres­sions envi­ron­ne­men­tales et sociales néces­site l’a­dop­tion de pra­tiques plus durables dans l’in­dus­trie. Pour les entre­prises, cela se tra­duit par la prise en compte dans le pro­ces­sus d’in­no­va­tion de nou­veaux cri­tères liés a la créa­tion de valeur durable, dans le sens éco­no­mique, mais aus­si envi­ron­ne­men­tale et sociale.
L’objectif prin­ci­pal de ce tra­vail de thèse est de four­nir un cadre métho­do­lo­gique aux entre­prises pour l’in­té­gra­tion de cri­tères axés sur le déve­lop­pe­ment durable dans leurs pro­ces­sus d’in­no­va­tion. La contri­bu­tion de cette thèse est triple. Tout d’a­bord, un cadre per­met­tant de concep­tua­li­ser la valeur créée par une inno­va­tion est pro­po­sé. Ce cadre s’ap­puie sur cinq dimen­sions de la valeur : les trois dimen­sions du déve­lop­pe­ment durable, éco­no­mique, envi­ron­ne­men­tale, sociale, aux­quelles s’a­joutent deux dimen­sions, rela­tion­nelle et fonc­tion­nelle. Deuxièmement, une approche de modé­li­sa­tion des sys­tèmes est adop­tée pour ana­ly­ser le pro­ces­sus d’a­li­gne­ment entre les attentes des clients en termes de créa­tion de valeur et les alter­na­tives pos­sibles en termes de pro­po­si­tions de valeur par les four­nis­seurs. Enfin, compte tenu de la diver­si­té des par­ties pre­nantes impli­quées et du carac­tère mul­ti­di­men­sion­nelle de la valeur durable, une approche d’aide à la déci­sion mul­ti­cri­tères et multi‐​acteurs est adop­tée pour éva­luer les alter­na­tives réa­li­sables au regard des objec­tifs de créa­tion de valeur. Le cadre pro­pose est alors appli­qué à la trans­for­ma­tion du sys­tème de four­ni­ture de vête­ments de sécu­ri­té aux employés d’une grande entre­prise fran­çaise (EDF).

Soutenance pré­vue :  Novembre 2019

Directeurs de thèse :

  • Gilles NEUBERT, emlyon, France (Directeur)
  • Khaled MEDINI, Mines Saint‐ Étienne, France (Co‐​encadrant)
  • Christine LAMBEY‐​CHECCHIN, Université Clermont Auvergne, France (Co‐​encadrante)

 

| Département Génie de l’environnement et des orga­ni­sa­tions |
| Projets | Équipe | Publications | Partenaires |