Faits marquants 2015

Chaire HEXCEL :

Lancement le 6 octobre 2015 de la pre­mière chaire indus­trielle à l’Ecole des Mines Saint‐​Étienne « Modélisation numé­rique avan­cée pour l’élaboration par infu­sion de com­po­sites struc­tu­raux nou­velle géné­ra­tion ». Cette chaire por­tée par Sylvain Drapier, pro­fes­seur à l’EMSE, vise à com­prendre, modé­li­ser, simu­ler et maî­tri­ser la fabri­ca­tion et le com­por­te­ment en ser­vice des pièces de struc­ture en maté­riaux com­po­sites pour l’industrie aéro­nau­tique. L’apport conjoint d’Hexcel, par­te­naire indus­triel exclu­sif, et de MINES Saint‐​Étienne, par­te­naire scien­ti­fique, repré­sentent un bud­get conso­li­dé de près de 2 M€ sur 5 ans.

Le Prix Jean Mandel 2015 :

Il a été attri­bué à Romain Quey le cher­cheur CNRS au centre SMS.
Ce prix pres­ti­gieux est accor­dé tous les deux ans aux cher­cheurs de moins de 35 ans pour récom­pen­ser leur une contri­bu­tion majeure dans le domaine de la méca­nique des maté­riaux.

C’est la pre­mière fois qu’un cher­cheur de l’Ecole des Mines de Saint Etienne ait reçu ce prix.

Collaboration avec le Politechnico de Milan :

Nomination de David Delafosse, pro­fes­seur à l’EMSE, comme pro­fes­seur asso­cié à la facul­té de Design du Politecnico de Milan, son séjour de 6 mois dans le cadre d’une col­la­bo­ra­tion entre les régions Rhône‐​Alpes et Lombardie (pro­jet COOPERA) et signa­ture d’un accord de double diplôme de doc­to­rat en « Matériaux et Design ».

LUPPIAM :

Signature d’un accord de col­la­bo­ra­tion entre le CETIM, l’ENISE et l’EMSE sous forme d’un labo­ra­toire com­mun « Laboratoire d’usinage, de pro­cé­dés de mise en oeuvre des poudres et d’interfaces dans les assem­blages méca­niques » dont l’objectif est de faire évo­luer les pro­cé­dés avan­cés de fabri­ca­tion (trans­for­ma­tion et assem­blage) selon le tryp­tique matériaux/​procédé/​produit.

Alliage à haute entropie :

Mise au point d’une nou­velle nuance  à très haute résis­tance avec le poten­tiel d’applications à la fois cryo­gé­niques et à haute tem­pé­ra­ture. Cet alliage nom­mé A3S est pro­té­gé par le bre­vet natio­nal.

Fabrication additive dans les FM2015

Plusieurs actions de recherche à l’échelle natio­nale et celle de la nou­velle région Auvergne‐​Rhône‐​Alpes sur la fabri­ca­tion addi­tive métal­liques comme base de l’implication forte du centre SMS dans le pro­jet de l’Ecole « Manufacture du Futur ».