Thèse préparée par Abir Fekih

Titre : Transformation numé­rique des entre­prises, res­pon­sa­bi­li­té envi­ron­ne­men­tale : Etude par les paradoxes

Début de thèse : 2020
Fin de thèse :
2023

Résumé : Une démarche de trans­for­ma­tion numé­rique dans l’organisation ne peut plus échap­per aujourd’hui à la prise en consi­dé­ra­tion des consé­quences envi­ron­ne­men­tales que les Technologies de l’Information et de la Communication engendrent. Néanmoins, cet enjeu de trans­for­ma­tion numé­rique conduit à inter­ro­ger les ten­sions pou­vant émer­ger entre des injonc­tions envi­ron­ne­men­tales et éco­no­miques qui peuvent être envi­sa­gées comme para­doxales. Ainsi, à tra­vers l’approche des para­doxes, ain­si que le cadre théo­rique « Technologie, Organisation, Environnement » (T.O.E.), notre recherche vise à com­prendre com­ment une orga­ni­sa­tion cherche à conci­lier les valeurs éco­lo­giques qui sont au cœur de son acti­vi­té avec sa stra­té­gie de trans­for­ma­tion numé­rique qui lui per­met­trait d’être plus per­for­mante économiquement.

Mots clés : Transformation numé­rique, res­pon­sa­bi­li­té envi­ron­ne­men­tale, Paradoxe

Date de sou­te­nance pré­vue :  2023

Encadrement :