Actualités

Au fil de l’eau

Corenstock Chair : a Trial Cylinder for the Heating Industry

As 2021 begins, IMT and elm.leblanc are laun­ching the Corenstock Industrial Chair to address issues of ener­gy and digi­tal tran­si­tion in the hea­ting indus­try. What is the objec­tive ? Within four years, to present a demons­tra­tor for the hot water cylin­der of the future : one that is more resis­tant, effi­cient and durable. Behind this pro­to­type lies the deve­lop­ment of new indus­trial eco­no­mic models that are part of a glo­bal trans­for­ma­tion of an indus­trial sector.

IMTech article


Économie cir­cu­laire, éva­lua­tion envi­ron­ne­men­tale et bud­get écologique.

Pour mettre en place une stra­té­gie d’économie cir­cu­laire robuste et durable, il est indis­pen­sable d’en éva­luer les impacts envi­ron­ne­men­taux. Valérie Laforest et Natacha Gondran, cher­cheuses à Mines Saint‐​Étienne, nous pré­sentent l’intérêt d’intégrer une méthode d’évaluation abso­lue de la dura­bi­li­té envi­ron­ne­men­tale et le concept sous‐​jacent de « bud­get éco­lo­gique ».

Par Natacha Gondran & Valérie Laforest, Institut Fayol
 
 

Mines Saint‐​Etienne par­te­naire de la Chaire indus­trielle CORENSTOCK
   
L’Institut Mines‐​Télécom (IMT) et elm.leblanc lancent la Chaire indus­trielle CORENSTOCK – Conception orien­tée cycle de vie & approche sys­té­mique pour l’efficacité éner­gé­tique du sto­ckage de sys­tèmes de chauf­fage – cofi­nan­cée à parts égales par l’Agence natio­nale de la recherche (ANR) et elm.leblanc.

La Chaire indus­trielle CORENSTOCK est l’aboutissement d’un par­te­na­riat de longue date entre elm.leblanc, et l’IMT, tous les deux très enga­gés dans l’industrie du futur. Ici, il s’agit d’aller au‐​delà d’une inno­va­tion tech­no­lo­gique en déployant une approche systémique.

L’objectif de CORENSTOCK est de créer d’ici 4 ans un concept dis­rup­tif d’élément de sto­ckage d’eau chaude sani­taire du futur, qui soit plus per­for­mant d’un point de vue éner­gé­tique, moins coû­teux en matières pre­mières, recy­clable, auto‐​adaptatif et intel­li­gent en fonc­tion des besoins de l’utilisateur final et dont la dura­bi­li­té est assu­rée via un contrôle en conti­nu. Ce pro­jet d’ampleur répond aux enjeux stra­té­giques que tout indus­triel doit rele­ver : inno­ver de manière res­pon­sable en pre­nant en compte, dès la phase de concep­tion, le contexte d’utilisation du pro­duit pour s’adapter à son uti­li­sa­teur, tout en anti­ci­pant la fin de son cycle de vie dans une approche d’é­co­no­mie circulaire.

Au sein de Mines Saint‐​Etienne, la Chaire CORENSTOCK est por­tée par Prof. Xavier Boucher, Institut Fayol, Directeur Opérationnel de la Chaire, UMR CNRS LIMOS. Au sein de l’IMT la Chaire est déve­lop­pée en col­la­bo­ra­tion avec Mines Douai, avec Mylène Lagardère, Titulaire‐​Coordinatrice de la Chaire.

Communiqué de presse


Numérique : enjeux indus­triels et impé­ra­tifs éco­lo­giquesL’Institut Fayol est hono­ré d’avoir pu appor­ter son exper­tise dans le Cahier de veille 2020 – Numérique durable « Numérique : enjeux indus­triels et impé­ra­tifs éco­lo­giques » de La Fondation Mines‐​Télécom et de l’Institut Mines‐​Télécom.

Sandrine Berger‐​Douce, res­pon­sable du Département « Management res­pon­sable et Innovation » de l’Institut Henri Fayol a par­ti­ci­pé comme experte au volet « La res­pon­sa­bi­li­té au coeur des entreprises ».


Multi‐​Agent Oriented Programming : Programming Multi‐​Agent Systems Using JaCaMo (Anglais)
Olivier Boissier, Rafael H. Bordini, Jomi Hubner, Alessandro Ricci

The main concepts and tech­niques of multi‐​agent orien­ted pro­gram­ming, which sup­ports the multi‐​agent sys­tems para­digm at the pro­gram­ming level.A multi‐​agent sys­tem is an orga­ni­zed ensemble of auto­no­mous, intel­li­gent, goal‐​oriented enti­ties cal­led agents, com­mu­ni­ca­ting with each other and inter­ac­ting within an envi­ron­ment. This book intro­duces the main concepts and tech­niques of multi‐​agent orien­ted pro­gram­ming, (MAOP) which sup­ports the multi‐​agent sys­tems para­digm at the pro­gram­ming level. MAOP pro­vides a struc­tu­red approach based on three inte­gra­ted dimen­sions, which the book exa­mines in detail : the agent dimen­sion, used to desi­gn the indi­vi­dual (inter­ac­ting) enti­ties ; the envi­ron­ment dimen­sion, which allows the deve­lop­ment of sha­red resources and connec­tions to the real world ; and the orga­ni­za­tion dimen­sion, which struc­tures the inter­ac­tions among the auto­no­mous agents and the sha­red envi­ron­ment.

 

The book puts the approach into prac­tice using the JaCaMo pro­gram­ming model and plat­form. It employs an easy‐​to‐​follow, step‐​by‐​step style, sho­wing solu­tions to increa­sin­gly com­plex sce­na­rios. The book also dis­cusses the inte­gra­tion of MAOP into exis­ting tech­no­lo­gies and appli­ca­tion domains, inclu­ding mobile com­pu­ting, web‐​based com­pu­ting, and robo­tics. Finally, it consi­ders arti­fi­cial intel­li­gence (AI) – rela­ted clas­si­cal pro­blems from an MAOP pers­pec­tive and dis­cusses an agent‐​oriented approach to soft­ware engineering.


Appel à articles pour la revue Sustainability

Khaled Medini ensei­gnant cher­cheur à l’Institut Fayol est coré­dac­teur invi­té de la revue Sustainability et il coor­donne le numé­ro spé­cial consa­cré à la « dura­bi­li­té digi­tale ». Les auteurs peuvent pro­po­ser leurs articles jusqu’au 28/​02/​21.
Voir l'appel à articles

Nouvelle paru­tion : Henri Fayol, les  mul­tiples facettes
d’un
mana­ger

Sous la direc­tion de : Marco Bertilorenzi, Nadine Dubruc, et Jean‐​Philippe Passaqui

Avec des contri­bu­tions de :

  • Nadine Dubruc.
    Le mana­ge­ment des hommes dans l’Administration indus­trielle et générale
  • Christian Brodhag.
    Henri Fayol, 100 ans et pas une ride
  • Bernard Guy
    Henri Fayol et la géologie

En savoir plus


Nouvelle paru­tion : L’imperfection des don­nées géo­gra­phiques 1 
Bases
théo­riques

Sous la direc­tion de :

  • Mireille Batton‐​Hubert, Mines  Saint‐Étienne
  • Éric Desjardin, Université de Reims Champagne‐Ardenne
  • François Pinet, Irstea

L’ouvrage explore à la fois les aspects théo­riques pour une meilleure com­pré­hen­sion des phé­no­mènes et des repré­sen­ta­tions, et les aspects pratiques/​pragmatiques en pré­sen­tant des exemples et appli­ca­tions concrètes des outils.

En savoir plus


Réussir la nou­velle révo­lu­tion indus­trielle est le défi d’avenir de nom­breuses ETI et PME fran­çaises dans le cadre de l’Alliance du futur lan­cé en avril 2015 par le Président de la République, Monsieur François Hollande.

Dans un contexte où les nou­velles tech­no­lo­gies, comme la fabri­ca­tion addi­tive ou l’internet indus­triel, bou­le­versent l’industrie en pro­fon­deur cette for­ma­tion a été conçue pour for­mer les ingé­nieurs capable d’entrainer le pro­ces­sus de tran­si­tion en accom­pa­gnant les entre­prises à pro­duire autre­ment, à gagner en réac­ti­vi­té et en com­pé­ti­ti­vi­té. De la concep­tion à la fin de vie en pas­sant par la pro­duc­tion et la logis­tique, sur l’ensemble de la chaine de valeur et en pre­nant en compte toutes les par­ties pre­nantes, les Managers de la Transition Industrielle sau­ront moder­ni­ser et trans­for­mer le modèle indus­triel et ain­si par­ti­ci­per à réaf­fir­mer la place de la France au meilleur rang mon­dial dans le sec­teur de l’industrie.

Pour en savoir plus

Télécharger la plaquette


Retrouvez main­te­nant nos actua­li­tés sur le Portail de blogs de l’Institut Mines Télécom

https://fayol.wp.imt.fr/actualites/


L’Institut Fayol, Mines Saint‐​Étienne est par­te­naire de la chaire ValaDoE dédiée aux réseaux d’énergie du futur

Portée par IMT Atlantique, la chaire industrielle ValaDoE, « VALeur Ajoutée DOnnées et Energie », est menée en par­te­na­riat avec la Région Pays de la Loire, Nantes Métropole, Enedis, Mines Saint‐​Étienne et Télécom Paris Tech. Au cœur de la tran­si­tion éner­gé­tique et numé­rique, ses tra­vaux sont liés à la mise en place des nou­veaux réseaux en col­la­bo­ra­tion avec les entre­prises et les col­lec­ti­vi­tés territoriales…

Lire la suite


“Les défis majeurs de la digitalisation”

Dans le cadre de l’Académie franco‐​allemande sur l’industrie du futur, des équipes de recherche en mana­ge­ment de l’IMT, en par­te­na­riat avec la TUM réa­lisent un pro­jet explo­ra­toire sur l’impact de la numé­ri­sa­tion sur l’industrie, bap­ti­sé « Industry without Borders ». Il construit les fon­da­tions d’un pro­jet qui sera dépo­sé en 2019 dans le cadre de l’appel conjoint 2019 ANR‐​DFG (Fondation alle­mande pour la recherche).

Lire l’ar­ticle de La lettre PANORAMINES - 25 octobre 2018


Soutenance de thèse : Jean‐​Charles Croix 

sou­te­nance de thèse, pré­vue le Mardi 9 Octobre pro­chain, a 14h en Amphi A022 (Espace Fauriel)

Titre : A new decom­po­si­tion of Gaussian ran­dom ele­ments in Banach spaces with appli­ca­tion to Bayesian inversion

Le jury sera com­po­sé des per­sonnes suivantes :

- Josselin Garnier, Professeur a l’Ecole Polytechnique (Rapporteur),
- Antoine Ayache, Professeur a l’Université Lille 1 (Rapporteur),
- Anthony Nouy, Professeur a Centrale Nantes (Jury),
- Mikhail Lifshits, Professeur à l’Université de Saint‐​Petersbourg (Jury),
- Mireille Batton‐​Hubert, Professeur aux Mines Saint‐​Etienne (Directrice de thèse),
- Xavier Bay, Maître Assistant aux Mines Saint‐​Etienne (co‐​encadrant),
- Eric Touboul, Ingénieur de recherche aux Mines Saint‐​Etienne (co‐​encadrant),

Pour en savoir plus

 

Retour sur la jour­née DEFII Fayol 2018 « La tran­si­tion numé­rique pour les entre­prises et le territoire »

L’Institut Henri Fayol était par­ti­cu­liè­re­ment heu­reux d’inviter les entre­prises, indus­triels et acteurs socio‐​économiques à par­ti­ci­per, le 28 mai 2018, à une après‐​midi consa­crée à l’innovation et aux entre­prises (ate­lier DEFII Défi‐Entreprise‐Fayol‐Industrie‐Inno­va­tion), pour échan­ger autour de retours d’expériences,  sur la thé­ma­tique « Le numé­rique, défis et oppor­tu­ni­tés pour les entre­prises et les territoires ».

Retrouvez les rendus de la journée DEFII 2018


Soutenance de thèse : Jalila Elbousserghini

L’intégration de la Responsablité Sociale de l’Entreprise dans la vision stra­té­gique des diri­geants de PME. Cas des PME maro­caines label­li­sées RSE. Thèse réa­li­sée sous la direc­tion de Sandrine Berger‐​Douce (Institut Fayol) et Youssef Jamal (Université Hassan II de Casablanca) dans le cadre d’une cotu­telle inter­na­tio­nale.
La sou­te­nance se tien­dra le mar­di 26 juin 2018 à 16h à l’Université Hassan II de Casablanca (Maroc).

Le jury sera com­po­sé de :
- M. Mohamed Benhrimida, Professeur, Université Hassan II de Casablanca, Examinateur
- Mme Sandrine Berger‐​Douce, Professeure HDR, Mines Saint‐​Etienne, Directrice de thèse
- M. Jean‐​Marie Courrent, Professeur HDR, Université deMontpellier, Rapporteur
- M. Jean‐​Michel Degeorge, Maître‐​assistant HDR, Mines Saint‐​Etienne, Examinateur
- M. Youssef Jamal, Professeur, Université Hassan II de Casablanca, Co‐​directeur de thèse
- M. Tarik Kasbaoui, Professeur, Faculté plu­ri­dis­ci­pli­naire de Eljadida, Rapporteur
- Mme Emilie Lanciano, Maître de confé­rences HDR, Université Jean Monnet, Examinatrice
- Mme Samira Oukarfi, Professeure, Université Hassan II de Casablanca, Examinatrice.

Pour en savoir plus


Prix Chercheur 2018

Félicitations à Sophie Peillon (Management responsable et innovation) lau­réate du Prix Chercheur 2018 du Réseau de Recherche sur l’Innovation lors du Forum Innovation (RNI Congress – Innovation Forum VIII) les 4 et 5 juin pour sa contri­bu­tion « Product ser­vice Systems : exploi­ta­tion or explo­ra­tion strategies ? »

Résumé : Cet article traite de la ques­tion des logiques d’innovation sous‐​jacentes au déve­lop­pe­ment de sys­tèmes produit‐​service (SPS) par les entre­prises indus­trielles : la ser­vi­ci­sa­tion résulte‐​t‐​elle d’une stra­té­gie d’exploitation, d’une stra­té­gie d’exploration ou d’une forme d’ambidextrie orga­ni­sa­tion­nelle ? Nous fai­sons l’hypothèse que la logique d’innovation dépend for­te­ment du type de SPS et de stra­té­gie de ser­vi­ci­sa­tion menée par l’entreprise. En par­ti­cu­lier, plus le chan­ge­ment de busi­ness model sous‐​tendu par la ser­vi­ci­sa­tion est impor­tant, et plus il repose sur une stra­té­gie d’exploration. La contri­bu­tion théo­rique de cette recherche nous parait double : d’une part, elle per­met de mon­trer l’intérêt des notions d’exploitation et d’exploration dans le cadre des tra­vaux sur la ser­vi­ci­sa­tion des entre­prises indus­trielles. D’autre part, elle pro­pose, et valide en par­tie, l’hypothèse selon laquelle le déve­lop­pe­ment de SPS orien­tés pro­duits, usage ou résul­tat repose sur des logiques dif­fé­ren­ciées en termes d’exploitation et d’exploration.

Le Réseau de Recherche sur l’Innovation a été créé en 2006 à l’initiative de cher­cheurs en éco­no­mie et ges­tion de l’innovation de plu­sieurs uni­tés de recherche en France et dans le monde.

Plus de 600 cher­cheurs et pra­ti­ciens, 48 ins­ti­tu­tions de recherche, 26 pays repré­sen­tés, 10 col­lec­ti­vi­tés ter­ri­to­riales, 24 entreprises.


Réussir la nou­velle révo­lu­tion indus­trielle est le défi d’avenir de nom­breuses ETI et PME fran­çaises dans le cadre de l’Alliance du futur lan­cé en avril 2015 par le Président de la République, Monsieur François Hollande.

Dans un contexte où les nou­velles tech­no­lo­gies, comme la fabri­ca­tion addi­tive ou l’internet indus­triel, bou­le­versent l’industrie en pro­fon­deur cette for­ma­tion a été conçue pour for­mer les ingé­nieurs capable d’entrainer le pro­ces­sus de tran­si­tion en accom­pa­gnant les entre­prises à pro­duire autre­ment, à gagner en réac­ti­vi­té et en com­pé­ti­ti­vi­té. De la concep­tion à la fin de vie en pas­sant par la pro­duc­tion et la logis­tique, sur l’ensemble de la chaine de valeur et en pre­nant en compte toutes les par­ties pre­nantes, les Managers de la Transition Industrielle sau­ront moder­ni­ser et trans­for­mer le modèle indus­triel et ain­si par­ti­ci­per à réaf­fir­mer la place de la France au meilleur rang mon­dial dans le sec­teur de l’industrie.

Pour en savoir plus

Télécharger la plaquette