International

L’organisation de la mobilité ICM

Le par­cours ICM est un par­cours géné­ra­liste de haut niveau, à la pointe de l’innovation et en lien avec le monde économique. 

Maxime Peycelon, E 2009, en Corée du Sud lors de son stage de 3A
Maxime Peycelon, E 2009, en Corée du Sud lors de son stage de 3A

Temps fort de la sco­la­ri­té, les mobi­li­tés inter­na­tio­nales sont soi­gneu­se­ment pré­pa­rées dès sep­tembre de la 1ère année.

Des ate­liers « mobi­li­té inter­na­tio­nale » en quart de pro­mo­tion per­mettent de se pro­je­ter sur les oppor­tu­ni­tés ouvertes pen­dant les 3 années du cur­sus : infor­ma­tion com­plète sur l’offre, sou­tiens finan­ciers, fenêtres de mobi­li­té aca­dé­mique ou pro­fes­sion­nelle, tout est pas­sé en revue, y com­pris la forte inci­ta­tion à effec­tuer une double mobi­li­té inter­na­tio­nale, aca­dé­mique et pro­fes­sion­nelle, au cours du cur­sus ICM.

En novembre, le  Forum de la mobi­li­té per­met d’entrer davan­tage dans le vif du sujet avec des retours d’expériences d’élèves, des focus des­ti­na­tions, des mini‐​conférences, des échanges avec l’équipe inter­na­tio­nale et le pôle professionnalisation.

Quand partir en mobilité académique ?

Mobilité en 2e année (2A) ICM : seulement au 1er semestre (S7), mais pour le plus grand nombre

Objectif du départ au Semestre 7 (S7) : ouver­ture scien­ti­fique et inter­cul­tu­relle maxi­male après le tronc com­mun de 1ère année. Prise de dis­tance qui faci­lite la tran­si­tion vers le niveau master.

Dépôt des can­di­da­tures fin de la 1ère année ; pro­ces­sus de sélec­tion rigou­reux et trans­pa­rent ; affec­ta­tions défi­ni­tives connues en février de la 1ère année.

Mobilité internationale en 3e année : majoritairement réservée aux parcours en Double Diplôme ou Second Diplôme

Un double diplôme cor­res­pond à l’obtention d’un deuxième diplôme dans le cadre d’un accord de par­te­na­riat entre deux éta­blis­se­ments d’enseignement supé­rieur. Une conven­tion fixe les moda­li­tés de pré­pa­ra­tion des diplômes concer­nés et les obli­ga­tions à satis­faire par les étu­diants pour obte­nir ces deux diplômes. Les deux diplômes sont déli­vrés simul­ta­né­ment à la fin du par­cours complet.

Les accords de double‐​diplôme signés entre Mines Saint‐​Étienne ou l’Institut Mines Télécom et une ving­taine d’institutions par­te­naires à l’étranger ouvrent l’accès à des par­cours thé­ma­tiques iden­ti­fiés sur des cam­pus de renom­mée mon­diale. Les élèves visent l’obtention du diplôme d’ingénieur sui­vi à Mines Saint‐​Etienne (ICM ou ISMIN) et le diplôme du cam­pus d’accueil au terme d’un par­cours com­plet et exi­geant pou­vant impli­quer une pro­lon­ga­tion de sco­la­ri­té. Les moda­li­tés d’admission, condi­tions d’études et le dérou­le­ment du par­cours sont propres à chaque partenariat.

Pour un pro­gramme de double‐​diplôme à l’étranger, il y a une pré‐​sélection rigou­reuse des meilleurs dos­siers par l’école, accès prio­ri­taire aux comi­tés de sélec­tion du partenaire.

Exemple de DD qui vous sont pro­po­sés : PolyMontréal, Université Concordia au Canada, Politecnico di Torino en Italie, ETSII Madrid, Seoul National University en Corée du Sud, Pontificia Universidad Católica de Chile au Chili, National Taïwan University…

Qu’est-ce qu’un Second Diplôme ?

Un second diplôme (SD) cor­res­pond à l’obtention d’un deuxième diplôme hors accord de par­te­na­riat, durant la période de sco­la­ri­té des étudiants.

Il s’agit d’un pro­jet que tout élève moti­vé peut construire de manière auto­nome en cours de 2e année, pour un départ à par­tir de la 3e année, en sub­sti­tu­tion de la der­nière année de cur­sus ingé­nieur.  Tout pro­jet hors conven­tion de par­te­na­riats doit être vali­dé par l’école. La vali­da­tion des cours sui­vis, pro­jets et stages lors d’un second diplôme fait l’ob­jet d’un trans­fert de cré­dits depuis l’établissement d’accueil. Mines Saint‐​Étienne et l’établissement d’accueil délivrent cha­cun, de façon indé­pen­dante, leur propre diplôme dès lors que l’étudiant a vali­dé les obli­ga­tions correspondantes.

L’étudiant peut cumu­ler départ en Tronc Commun (TC) S7 et DD.

Mobilités déro­ga­toires en TC : pos­sibles selon pro­jets et moti­va­tions, plus géné­ra­le­ment TC court en S10.

Césures internationales

Projet per­son­nel sou­mis à auto­ri­sa­tion, per­met sous cer­taines condi­tions de vali­der l’expérience inter­na­tio­nale obligatoire.