PANORAMINES

La région Auvergne Rhône-Alpes en pole position sur l’hydrogène européen ?

region-aura-hydrogene-europe

Partager ce contenu :

La région Auvergne-Rhône-Alpes a officialisé la création de la société Hympulsion », lors de l’inauguration du Symposium International du véhicule électrique (EVS 32) qui s’est tenu à Lyon du 19 au 22 mai 2019. L’objectif de l’entreprise est de propulser la région en pole position sur l’hydrogène européen.

Énergie hydrogène, une façon différente de développer les véhicules électriques

Une voiture à hydrogène (H2) est un véhicule propre munie de moteurs électriques, mais c’est l’hydrogène contenu dans le réservoir du véhicule qui sert à produire en temps réel l’énergie qui fait tourner les moteurs électriques. Cela marche pour une voiture comme pour une moto ou un vélo, selon Christophe Brugnot, responsable de PRAGMA INDUSTRIES, une société spécialisée dans la fabrication des vélos à hydrogène.

La seule contrainte qui se pose actuellement réside dans la nécessité d’avoir un maillage de stations-service à hydrogène comme pour le carburant traditionnel. De ce fait, la région Auvergne Rhône-Alpes s’engage, à travers la société Hympulsion (regroupant le fournisseur d’électricité ENGIE et MICHELIN, le fabricant de pneumatiques français), à mettre en place des stations-service à hydrogène sur le territoire.

Le choix de développement de la filière hydrogène sur le territoire de la région 

Auvergne-Rhône-Alpes est sans doute la région la mieux placée en Europe pour se lancer dans ce projet de mobilité hydrogène. Étienne Blanc, Premier vice-président de la Région explique que 80 % des acteurs de l’hydrogène en France sont implantés dans la Région AURA. La région travaille en outre avec ses partenaires sur le sujet depuis des années, et a ainsi une bonne longueur d’avance sur le dossier.

Du côté d’ENGIE, le directeur général adjoint du groupe Franck Bruel déclare que son groupe interviendra pour la promotion de l’ensemble du projet. Il en va de même pour le tout nouveau PDG de Michelin, Florent Menegaux, qui affiche la volonté du groupe à soutenir l’opération à 100 %.

Hympulsion : la région s’associe à deux partenaires 

Pour la réalisation du projet Hympulsion, La région Auvergne-Rhône-Alpes a mis les petits plats dans les grands en s’associant à ENGIE et Michelin. Ensemble, les trois partenaires vont lancer une opération encore inédite en Europe : la mise en place d’un réseau de vingt stations-service locales d’approvisionnement en hydrogène sur le territoire de la région d’ici 2023.   

L’implantation des premières stations-service hydrogènes est programmée dès le mois d’août prochain à Chambéry et Clermont-Ferrand. Suivront ensuite, sur trois ans, Lyon, Grenoble, Saint-Etienne, Valence ainsi qu’Annecy et Montélimar. Le déploiement de ces stations-service devrait permettre la mise en marché de plus de mille véhicules à hydrogène qui pourront, en plus, bénéficier de subventions européennes et régionales.Le métier d’ingénieur valorisation énergétique vous intéresse ? Découvrez la formation proposée par l’École des Mines Saint-Etienne !

En photos

17 Oct. 2019

Accueil le 16/10 de Rodrigo Silveira Vieira, Federal University of Ceara et Jane Meri Santos, Federal University of Espirito Santo, dans le cadre d’un projet Brafitec IMT. L’occasion de rencontrer les étudiants brésiliens actuellement en mobilité à l’école.

16 Oct. 2019

Marion Cottard, Théophile Yvert et Victor Pavard, élèves ICM actuellement en mobilité internationale au Chili, ont participé à la PUC-Chile International Fair organisée le 9 octobre par la direction des relations internationales de l’université : l’occasion de présenter les différentes formations de l’école auprès de nombreux étudiants chiliens. Grand merci à nos trois ambassadeurs pour leur implication !