PANORAMINES

France Stratégie publie un rapport sur l’avenir des véhicules électriques

Partager ce contenu :

La France a annoncé son intention d’interdire la vente de véhicules diesel ou essence d’ici 2040. Longtemps réticents à l’encontre de la voiture électrique, les constructeurs changent leur fusil d’épaule et se rendent à l’évidence, compte tenu des restrictions de circulation à venir et des nouvelles réglementations. Dans les années futures, l’électrique sera incontournable. Comment dès lors, adapter les politiques publiques et réglementations pour amorcer le virage vers le 100% véhicules électriques ? Cette transition, porteuse d’opportunités pour nos étudiants, notamment ceux d’entre eux ayant opté pour la formation Ingénieur Valorisation énergétique, a fait l’objet d’un rapport réalisé par France Stratégie, en se focalisant sur trois zones du monde où les ventes de véhicules électriques (VE) sont supérieures à 10 % : la Norvège, la Californie et trois villes chinoises. L’organisme rattaché au Premier Ministre en tire plusieurs conclusions.

Les conditions nécessaires à la vulgarisation des VE

Le rapport rappelle en premier lieu l’importance des aides à l’achat et des incitations indirectes, gratuité des péages, des parkings et voies réservées, entre autres mesures incitatives, et préconise d’imposer des quotas de ventes de VE et à faibles émissions aux constructeurs, et pour cause. « Le déploiement des bornes de recharge est une condition préalable nécessaire mais non suffisante au développement du véhicule électrique ».  Néanmoins, « la France doit poursuivre le déploiement, en bonne intelligence entre le public et les acteurs privés concernés, des bornes de recharge […]dans la perspective – ambitieuse – d’un parc de véhicules électriques de 3 à 4 millions d’unités d’ici une quinzaine d’années ». Le nombre de véhicules électriques en France est ainsi appelé à se multiplier par vingt, sachant qu’actuellement 1 % des véhicules neufs vendus en France sont électriques. Ce secteur, qui n’en est qu’à ses prémices, promet donc d’offrir de belles perspectives d’avenir à nos lauréats, qui auront le choix entre plusieurs postes et métiers. Outre les ingénieurs Valorisation Energétique, les ingénieurs Génie Industriel auront sûrement leur mot à dire au cours de cette transformation.

L’organisme propose également d’installer des points de recharge « à la demande » sur l’espace public, pour permettre aux ménages qui ne disposent pas d’un parking privé de recharger leur véhicule. La prise en charge de tout ou partie des coûts d’installation de bornes dans les parkings et garages de logements collectifs figure également parmi les propositions avancées par France Stratégie.

Le véhicule électrique entre défis et opportunités

« Le véhicule électrique va entraîner des contraintes supplémentaires dans la gestion du système, mais il peut également apporter des solutions. Comme le montre l’exemple norvégien », soulignent les rapporteurs. Et d’ajouter que « Le schéma à dix ans pour le renforcement du réseau électrique de transport, prévu par le code de l’énergie, devrait ainsi prendre en compte dans ses hypothèses un essor important du VE, en envisageant par exemple une part de 30 % de VE dans les ventes de véhicules neufs à 2030, et prévoir la gestion nécessaire du système pour passer les pointes de demande. »

Enfin, France Stratégie appelle à consentir « un effort conséquent de R&D », concernant notamment les batteries, les nouveaux matériaux, le numérique et le recyclage, pour parvenir à pérenniser les emplois du secteur, produire des batteries durables et de bonne qualité, et proposer des VE à la portée des ménages à faible revenu.

Dédiée à la formation d’ingénieurs généralistes et de spécialités de haut niveau, l’école des Mines de Saint Etienne propose, par ailleurs, le Master Génie des Procédés et Efficacité Energétique et le Mastère Spécialisé Management de la Transition Industrielle, entre autres formations qui s’inscrivent parfaitement dans cette dynamique de transition vers l’industrie du futur ! L’école forme des cadres de haut niveau pour l’industrie et les services, aptes à travailler dans un milieu international, de quoi les préparer à des métiers d’avenir et des postes à forte valeur ajoutée.

Congrès

Fil-Infos
________________________
Agenda
________________________
Congrès internationaux
________________________
Soutenances de thèse
________________________
Dans la presse
_________________________


Le rapport d’activités 2017

TEMPS FORTS EN PHOTOS

En photos

9 Juil. 2018

Mines Saint-Étienne a accueilli le 6 juillet, Juliette Jarry, vice-présidente déléguée au numérique Région Auvergne Rhône-Alpes pour une visite de la plateforme technologique IT’m Factory : démonstrations des outils au service de la transition numérique avec les équipes de l’Institut Fayol et de l’UIMM Loire.

5 Juil. 2018

Mines Saint-Étienne a accueilli les 3 et 4 juillet l’équipe d’auditeurs Certificate for Quality in Internationalisation (CeQuInt). Rendez-vous en septembre pour les résultats.