MINES Saint-Étienne

Mastère Spécialisé® IoT

Designer of Secure Devices for IoT

« Apprenez aujourd’hui à anti­ci­per et contrer les cybe­rat­taques de demain »

Ces der­nières décen­nies, nous sommes confron­tés à la numé­ri­sa­tion crois­sante des acti­vi­tés et échanges. Ce recours mas­sif aux nou­velles tech­no­lo­gies pose la ques­tion de la cyber sécu­ri­té, puisque dans le même temps nous fai­sons face à une com­plexi­fi­ca­tion et aug­men­ta­tion de la cyber­cri­mi­na­li­té. En 2020, les cybe­rat­taques des centres hos­pi­ta­liers et les fuites de don­nées des GAFAM ne sont que des exemples par­mi d’autres.

Ces pro­blé­ma­tiques de cyber sécu­ri­té touchent bien évi­dem­ment la branche des métiers de l’ingénierie, du numé­rique, des études et du conseil mais de manière plus large toutes les entre­prises ou admi­nis­tra­tions, qu’elles soient créa­trices ou uti­li­sa­trices de sys­tèmes com­mu­ni­cants. Toutes ces struc­tures, quelle que soit leur taille, sont confron­tées à un réel besoin en com­pé­tences pour se pro­té­ger elles‐​mêmes mais aus­si pour pro­té­ger les utilisateurs/​citoyens.

Face à cette demande émer­gente et crois­sante, il nous a sem­blé impor­tant de créer une for­ma­tion pou­vant répondre à ces besoins. Cette for­ma­tion per­met­tra aux étu­diants de déve­lop­per un solide socle de com­pé­tences pour qu’ils puissent exer­cer des acti­vi­tés cen­trées sur les sys­tèmes com­mu­ni­cants et leur sécurité.

Ils pour­ront mettre en œuvre la chaîne com­plète IoT : de l’acquisition de l’information par un cap­teur micro‐​électronique, à son sto­ckage sur un cloud tout en garan­tis­sant la confi­den­tia­li­té, l’intégrité et l’authentification de l’information. Ils maî­tri­se­ront les dif­fé­rentes couches logi­cielles et maté­rielles néces­saires à la mise en œuvre d’une solu­tion IOT qui soit robuste et sécu­ri­sée. Grâce à notre for­ma­tion, les étu­diants com­pren­dront les méca­nismes cryp­to­gra­phiques et les dif­fé­rentes attaques pou­vant per­tur­ber le système.

Notre approche trans­verse et inno­vante repose sur l’expertise de nos inter­ve­nants et sur l’utilisation de nos pla­te­formes : IdFab qui est un espace de pro­to­ty­page et d’in­no­va­tion col­la­bo­ra­tive, et, MicroPacks qui dis­pose de tech­no­lo­gies et R&D pour inno­ver dans le monde des objets connectés.

Nadia El Mrabet
Responsable péda­go­gique du MS IoT

Le pro­gramme Mastère Spécialisé consti­tue un trem­plin pour une inté­gra­tion rapide dans la vie active ou pour une évo­lu­tion pro­fes­sion­nelle. Il est basé sur une péda­go­gie inno­vante au sein de Mines Saint‐​Étienne : appren­tis­sage par pro­jet, étude de cas, visites de sites, rela­tion avec les acteurs de la pro­fes­sion… L’objectif de cette for­ma­tion est de four­nir aux futurs diplô­més une spé­cia­li­sa­tion recon­nue, opé­ra­tion­nelle et attrayante : en lien direct avec l’entreprise 4.0 !

Nombre d’heures de cours ECTS
Module 1 : Objet connecté 98 10
Bases élec­tro­niques 20 2
Prototypage 30 3
Wireless IOT node transmission 21 2
Bases numé­riques 9 1
Système A Microcontrôleur 18 2
Module 2 : Passerelle 100 10
Linux embar­qué 70 7
Plateforme IOT 30 3
Module 3 : Réseaux 96 13
Local Area Network (Protocoles Niveau2) 33 5
World Wilde Area Network :
Réseaux WAN
Http, https, REST
MQTT
27 3
Cloud
PKI
Bases de données
Service cloud
36 5
Module 4 : Sécurisation de la chaîne IoT 110 12
Sécuriser par la cryptographie 24 3
Attaques phy­siques 48 5
Cyber sécu­ri­té 38 4
Thèse pro­fes­sion­nelle 15
Mission en entreprise 15
  TOTAL 404 75

Prérequis impé­ra­tifs : maî­trise d’un lan­gage de programmation

  • Profil « jeune diplômé »
    • Ingénieur géné­ra­liste ou spé­cia­li­sé (élec­tro­nique, robo­tique, informatique)
    • Master II scientifique
    • Master I avec 3 ans d’expérience professionnelle
  • Profil « expérimenté »
    • Ingénieur robo­ti­cien
    • Ingénieur en électronique
    • Développeur
    • Chef de pro­jet IoT
    • Responsable sys­tème d’information

Pour tout autre pro­fil : nous contac­ter. Des solu­tions existent : VAPP, VAE…

  • Statut étu­diant (stage) ou sala­rié (CDI, CDD) : rythme de for­ma­tion alter­né école/​entreprise.
  • Meilleure pro­gres­sion en confron­tant au fur et à mesure les connais­sances théo­riques avec l’expérience terrain.

La for­ma­tion est aus­si acces­sible en contrat de pro­fes­sion­na­li­sa­tion (selon étude au cas par cas).

C’est une recherche appli­quée à un pro­jet pro­fes­sion­nel en entre­prise qui béné­fi­cie d’un enca­dre­ment académique.

L’étudiant doit veiller à géné­ra­li­ser sa réflexion en ne se foca­li­sant pas uni­que­ment sur le cas de son entre­prise d’accueil.

Soutenu devant un jury, cet exer­cice per­met de struc­tu­rer la réflexion en appro­fon­dis­sant une pro­blé­ma­tique d’entreprise et de l’exposer en s’appuyant sur une argu­men­ta­tion claire et précise.

Le pro­jet sera éva­lué sur plu­sieurs aspects :

  • pro­jet en lui‐​même avec ses objec­tifs et enjeux ;
  • méthodes uti­li­sées (aspects scien­ti­fiques, tech­no­lo­giques et conceptuels);
  • résul­tats obtenus.

2 statuts possibles

  • Étudiant : si for­ma­tion ini­tiale ou for­ma­tion conti­nue (cas du sala­rié sans le sou­tien de son entreprise) : 
    • coût 10 000 € ;
    • finan­ce­ment indi­vi­duel : fonds propres…
    • aide pos­sible selon votre situa­tion avec Pôle emploi, région AURA….
  • Salarié : si for­ma­tion continue : 
    • coût 12 000 € ;
    • contrat de tra­vail classique ;
    • finan­ce­ment via entre­prise (avec ou sans par­ti­ci­pa­tion de son opco).

Notre ser­vice accom­pa­gne­ra les étu­diants et les entre­prises dans leurs démarches de financement.

Pour les étu­diants non res­sor­tis­sants de l’Union euro­péenne, depuis l’en­trée en vigueur de la loi du 7 mars 2016, l’al­ter­nance est seule­ment ouverte aux étu­diants étran­gers pou­vant jus­ti­fier d’une année d’é­tude en France en for­ma­tion initiale.

La for­ma­tion est aus­si acces­sible en contrat de pro­fes­sion­na­li­sa­tion (selon étude au cas par cas).

Dépôt des dos­siers de can­di­da­ture du 15 jan­vier au 15 sep­tembre pour une ren­trée en octobre.

Au plus tôt nous rece­vrons vos can­di­da­tures, au mieux nous pour­rons vous accom­pa­gner pour trou­ver une entre­prise d’accueil.

  1. Candidature
  2. Étude de votre candidature
    • Recevable : convo­ca­tion à un entretien.
    • Non rece­vable : réponse néga­tive par mail.
  3. Suite à l’entretien
    • Admissibilité : com­mu­ni­ca­tion d’une lettre d’ad­mis­sion provisoire.
    • Non admis­si­bi­li­té : réponse néga­tive par mail avec contact télé­pho­nique si besoin.
  4. Entreprise d’ac­cueil – Démarche pro‐​active de votre part pour avec le sou­tien de l’école. 
    • Aide à la refonte de votre CV et lettre de motivation.
    • Communication d’un lis­ting d’en­tre­prises et d’offres de stages.
    • Aide pour les moda­li­tés de financement.
  5. Jury
    • admis­sion défi­ni­tive vali­dée si entre­prises d’ac­cueil trouvée,
    • si pas d’en­tre­prise d’ac­cueil : pos­si­bi­li­té de réétu­dier votre can­di­da­ture l’an­née suivante ;
  6. Rentrée : début octobre.

La for­ma­tion est aus­si acces­sible en contrat de pro­fes­sion­na­li­sa­tion (selon étude au cas par cas).

Nous sommes là pour répondre à vos ques­tions tout au long du pro­ces­sus d’admission.

Je souhaite télécharger le dossier de candidature :

    * : champs obligatoires.

    Contacts

    Responsable Pédagogique
    Nadia El Mrabet

    Contact étu­diant
    Sara Lapillonne
    ms-iot@mines-stetienne.fr
    04 77 42 01 99

    Contact entre­prise
    Julie Jaffre
    ms-iot-entreprise@mines-stetienne.fr
    04 77 42 00 17 /​ 06 13 11 99 98

    Modalités d’inscription

    Télécharger le dossier de candidature

    Pour toute demande en VAE, mer­ci de contac­ter la per­sonne en charge du contact étu­diants.