MINES Saint-Étienne

Jean‐​Sébastien Karr

Alumni ICM - E 2004 - Publié en juillet 2020

Pouvez-vous nous expliquer votre parcours professionnel en quelques mots ?

Après un double diplôme à l’Université Technique de Berlin en Énergétique et Génie des procédés, j’ai commencé à travailler en 2008 dans le nucléaire en Allemagne chez Westinghouse. En 2011, j’ai intégré Westinghouse France pour faire de la gestion de projets techniques en lien avec la maintenance des générateurs de vapeur des centrales du parc français. En 2014 j’ai intégré l’unité d’ingénierie d’exploitation d’EDF, véritable ingénierie support de la production nucléaire, comme ingénieur national en charge du suivi de la fiabilité des systèmes primaires du parc (les circuits connectés à la chaudière nucléaire). Après un passage sur le stockage des déchets nucléaires comme responsable de l’acceptabilité des colis de déchets d’EDF pour le stockage profond (CIGEO), j’ai eu l’opportunité d’intégrer la Direction Technique de l’ingénierie du nouveau nucléaire. A ce poste, véritablement au cœur de la sûreté à la conception, je suis en charge de la doctrine relative à l’exclusion de défaillance des tuyauteries et composants de nouveaux concepts de réacteur.

Qu’est-ce que Mines Saint-Etienne vous a apporté sur le plan de votre projet professionnel ?

En quittant le monde bien cadré de la prépa, l'École, par le mode d’enseignement et les projets proposés, m’a véritablement permis de réveiller et développer l’autonomie, l’adaptabilité, l’efficacité et la culture du résultat. La coopération entre les élèves pour les TP, les TD, les projets, les associations … m’ont vraiment bien préparé pour le monde de l’entreprise, dans lequel les choses ne sont pas aussi clairement définies que dans un sujet de concours. On y apprend la vraie vie, le fonctionnement en équipe, le suivi d’action, la planification … Cela m’a également familiarisé avec les sciences « molles » qui sont indispensables à la survie en entreprise. Les différents modules proposés et la spécialisation progressive m’ont permis d’identifier le domaine dans lequel je voulais poursuivre : l'Énergie !

Quel a été votre meilleur moment à Mines Saint-Étienne ?

Même si j’ai énormément apprécié les cours, surtout ceux sur l’énergie, je dois avouer que la vie étudiante au sein de la Maison des Élèves (prononcez Meuh) était tout simplement géniale. Activités sportives, associatives … on avait tout à disposition. J’en garde un très bon souvenir et encore quelques très bonnes amitiés. Une petite mention tout de même pour la remise des diplômes, un moment assez fort. Ayant fait un double diplôme avec 6 mois de plus, je n’ai pas été diplômé lors de la remise annuelle en septembre, mais en février de l’année suivante, dans une ambiance un peu plus intimiste. Un moment d’émotion, car on prend conscience que ces belles années sont finies et que la vie active … c’est maintenant !

Que pouvez-vous nous dire de la mobilité à l’étranger au sein de Mines Saint-Étienne ?

Que du bien !!! A l’époque, j’ai pu faire un double diplôme à Berlin, une ville exceptionnelle, dont je garde un souvenir très ému. C’est une ville magique ! Cela m’a également permis de me familiariser avec toutes les charmantes différences culturelles que nous avons avec les Allemands (même si je suis originaire de l’Est et ai des origines germaniques, comme mon nom le trahit ☺) et a grandement facilité l’obtention d’un premier poste en Allemagne.

Pouvez-vous définir votre vision en quelques mots de l’association des anciens élèves ?

L’association des anciens élèves permet de garder un lien avec l'École, avec les anciens élèves. Elle propose de nombreux groupes (thématiques, régionaux …), des conférences, des événements. Mais c’est aussi un formidable moyen d'entraide entre alumni et pour les élèves (conseils, tutorat …).

Quels sont vos conseils aux futurs étudiants Mines Saint-Étienne ?

Soyez acteurs de votre cursus, posez-vous des questions, sollicitez l’équipe pédagogique, engagez-vous dans les associations et les projets.
La prépa c’est fini, le but maintenant n’est plus d’assimiler une tonne de théorèmes et leur démonstration, mais bien de vous préparer à la vie active.
Et surtout « Profitez-en, ça passe très vite ! »

#Adaptabilité

#Cohésion

#Ouverture

#Valeurs