MINES Saint-Étienne

Bruno Lackme

Alumni ICM - E81 - juillet 2019

Pouvez-vous nous expliquer votre parcours professionnel en quelques mots ?

Le secteur métallurgique auquel je me destinais étant en crise à la fin de mon service militaire en 1982, je me suis orienté vers l’informatique qui émergeait à cette époque.
Après 5 ans de consulting, j’ai rejoint un start-up de marketing direct dont je dirigeais la partie technique. Après son acquisition par un groupe américain, j’en ai pris la direction pour assurer son développement en Europe en veillant à sa rentabilité.
Redressement ensuite de l’unité informatique d’un groupe de marketing introduit sur le nouveau marché français en 1999.
Période dans des sociétés d’études de marché de 2004 à 2016 dans des postes de direction des opérations régionales en Europe et au Moyen-Orient.
Après mon retour d’expatriation et un passage par l’ESSEC, réorientation de carrière vers un métier différent : agent d’assurance (libéral).

Qu’est-ce que Mines Saint-Étienne vous a apporté sur le plan de votre projet professionnel ?

La possibilité d’avoir un éventail suffisamment large de connaissances pour créer et diriger des sociétés.
La possibilité de faire une licence de science éco en parallèle du cursus ingénieur.

Quel a été votre meilleur moment à Mines Saint-Étienne ?

Participation à la première junior entreprise de l’école.

Que pouvez-vous nous dire de la mobilité à l’étranger au sein de Mines Saint-Étienne ?

Pas d’expérience directe lors de ma scolarité mais opportunité de faire un stage en Nouvelle Calédonie en 3e année qui m’a donné à voir la vie en expatriation très loin de la métropole.

Pouvez-vous définir votre vision en quelques mots de l’association des anciens élèves ?

Aide en début et en fin de carriere.

#Économie

#Généraliste

#Ouverture au monde

#Réaliste