PANORAMINES

Activités internationales : obtention d’un projet européen remarquable

Partager ce contenu :

• « Digital Skills for Factories of the Future ». L’accord de subvention pour cet ambitieux projet européen ‘Alliance de la connaissance’ attribue un financement d’un million d’euros à l’ensemble du consortium composé de 15 établissements d’enseignement supérieur et entreprises.
• Coopérations France-Brésil : un important programme STIC AmSud pour la recherche est accepté avec la PUC Rio et de nouveaux projets BRAFITEC sont lancés.


« Digital Skills for Factories of the Future (DigiFoF) »

Ce projet ERASMUS+/Knowledge Alliance (*) très prestigieux attribue une subvention d’un million d’euros à l’ensemble du consortium et 119 k€ pour notre école. Ce financement permettra de développer des actions conjointes entre ces institutions européennes sur 3 ans conjointement avec 15 établissements européens (universités et entreprises, dont Clextral à Firminy).
L‘Université de Sibiu en Roumanie est coordinatrice du projet, Xavier Boucher, enseignant-chercheur à l’Institut Fayol, est pilote pour Mines Saint-Étienne du projet baptisé DigiFoF (Digital Skills for Factories of the Future).
Le lancement aura lieu en janvier 2019. Une des premières orientations clés consiste à s’engager vers la formation des industriels dans le cadre de l’industrie du Futur.

(*) Les alliances de la connaissance sont des projets transnationaux, axés sur les résultats, entre les établissements d’enseignement supérieur et les entreprises.


Un partenariat complet avec la PUC Rio

Vincent Augusto vient d’obtenir un financement STIC AmSud très sélectif pour les collaborations de recherche menées avec la PUC Rio, partenaire stratégique de l’École au Brésil.

Grâce à ce nouveau succès, le partenariat Mines Saint-Étienne/PUC Rio est désormais complet avec des projets de recherche, des échanges d’étudiants, un double-diplôme piloté pour l’ensemble des écoles de l’IMT et  un projet Brafitec récemment renouvelé pour le financement des mobilités.

En savoir + Le programme STIC AmSud a pour but de renforcer la collaboration et la création de réseaux de recherche & développement dans le domaine des Sciences et Technologies de l’Information et de la Communication, via des projets conjoints.


Coopérations Brésil-France

Le projet BRAFITEC piloté par l’École pour l’IMT est reconduit pour 2 ans à compter de janvier 2019 avec trois partenaires brésiliens : les universités Unesp (Sao Paulo), Puc Rio et UFRGS. Il concerne des échanges d’étudiants (mobilités académiques entrantes et sortantes) et des accords de double-diplôme.
Contact : Ana Cameirao, responsable du dépt Procédés pour l’environnement et géoressources, centre SPIN

Deux nouveaux projets Brafitec (BRAsil France Ingénieurs TEChnologie, un programme bilatéral pour la formation des ingénieurs entre la France et le Brésil) viennent d’être acceptés :

• Le premier concerne l’ensemble des écoles de l’IMT (piloté par Mines d’Alès) avec les partenaries brésiliens UFC, UFES, UFMG pour tous domaines d’ingénierie.

• • Le second est dénommé BRAFISAT, pour Coopération BRAsil-France pour la formation d’ingénIeurs dans les domaines d’exploration de micro et nano SATellites :

« Il vise à établir un nouveau réseau d’universités françaises et brésiliennes qui explorent et développent les thématiques relatives à la conception, fabrication et qualification de nano-satellites ».

Mines Saint-Étienne fait partie des partenaires de ce projet qui réunit les établissements d’enseignement supérieur français : Institut Polytechnique de Grenoble (PHELMA, pilote du projet), les universités de Grenoble Alpes (Polytech Grenoble), Montpellier (Polytech), Institut Polytechnique de Bordeaux.
et brésiliens : Universidade Federal de Santa Maria (UFSM), Instituto Tecnológico de Aeronáutica (IT ) et Universidade Federal do Ceará ( UFC ).
Contact pour l’école : Jean-Max Dutertre, responsable du dépt Systèmes et Architectures Sécurisées, CMP.


 

En photos

23 Mai. 2019

L’Institut Fayol organisait le 22 mai une rencontre destinée aux entreprises, industriels et acteurs socio-économiques sur la «Transformation numérique et économie circulaire : des leviers complémentaires pour innover»

21 Mai. 2019

14 élèves ISMIN ont participé au « Start-up week-end » Aix-Marseille du 17 au 19 mai avec un travail dense en équipes pluridisciplinaires : plusieurs d’entre eux sont sur le podium