François VALDIVIESO

  • Email francois.valdivieso@mines-stetienne.fr
  • Téléphone +33 4 77 42 00 83
  • Fonction Responsable du département MPE (SMS)
  • Centre Science des matériaux et des structures
  • Département Mécanique et Procédés d'Élaboration (MPE)
  • Site Campus de Saint-Étienne
    158, cours Fauriel à Saint-Étienne
  • Bureau J3.24
  • Responsabilité et missions

    Professseur
    Responsable du département MPE – Centre SMS
    Laboratoire Georges Friedel CNRS UMR 5307

  • Compétences

    Physico-chimie des matériaux
    Procédés céramiques,
    Mise en forme et frittage des matériaux

  • Activités de recherche

    Elaboration de matériaux céramiques et multi-matériaux.
    Frittage et chauffage par micro-ondes,
    Modélisation et simulation de processus directs

  • Enseignement

    Science des matériaux / Matériaux céramiques : procédés associés et propriétés mécaniques
    Physique des matériaux

  • Biographie

    Depuis 2013 Professeur à l’école des Mines Saint-Etienne, France
    1999-2011 Maître de conférences, Mines Saint-Etienne, France
    1997-1998 Chercheur invité, DEC / SPUA / LCN, CEA Cadarache, France
    1995-1997 Post-doctorant, Armines

  • Formation

    1987 Baccalauréat (série D)
    1988 Diplôme d’Enseignement Universitaire Général de l’U.S.T.L. Montpellier II
    1989 Diplôme de Licence de Chimie de l’U.S.T.L. Montpellier II
    1990 Diplôme de Maîtrise de Chimie – Option “Chimie de coordination et des matériaux” de l’U.S.T.L. Montpellier. Mention A-Bien.
    1991 Diplôme d’Etudes Approfondies “Matériaux pour la micro-ionique et la micro- électronique” de l’Université des Sciences et Techniques du Languedoc – Montpellier II. Mention Bien
    1995 Thèse de Doctorat en Sciences et Génie des Matériaux de l’Ecole Nationale Supérieure des Mines de Paris et de l’Ecole Nationale Supérieure des Mines de Saint-Étienne. Mention très honorable avec les félicitations du jury.
    2006 Habilitation à Diriger des Recherches : “Contrôle de la microstructure de céramiques au cours du frittage en phase solide.” Thèse soutenue le 26 octobre 2006, à l’Ecole Nationale Supérieure des Mines de Saint-Etienne.