Lara LECLERC

  • Email lara.leclerc@mines-stetienne.fr
  • Téléphone +33 4 77 42 00 10
  • Fonction Chercheur
  • Centre Centre ingénierie et santé
  • Département Ingénierie des Biomatériaux et des Particules Inhalées (BioPI)
  • Site Campus de Saint-Étienne
    Campus Santé et Innovations à Saint-Priest-en-Jarez
  • Bureau L303
  • Responsabilité et missions

    Gestion des laboratoires et des plateformes de recherche, développements expérimentaux et gestion de la qualité.

  • Compétences

    Plateforme BIO-TOX: Caractérisation physico-chimique des nanoparticules (taille et potentiel zêta, dispersion, etc.); Culture cellulaire et évaluation de l’activité biologique (cytotoxicité, réponse pro-inflammatoire, stress oxydatif), modèles pour la prédiction in silico de la toxicité, exposition de cultures cellulaires (submergé ou Interface Air Liquide); Détection de nanoparticules dans des échantillons biologiques de différentes matrices (liquides ou tissus), protocoles de séparation (ultra-centrifugation, préparation d’échantillons pour analyse ICP).

    Plateforme AEROSOL: Génération d’aérosols (systèmes de nébulisation médicaux) et caractérisation (impacteurs en cascade et fraction exhalée); Etudes de dépôt d’aérosols avec différents traceurs (médicaments, radiotraceurs) dans des modèles anatomiques 3D Humains (adulte ou pédiatrique, sain ou pathologique); Modèle de tractus respiratoire utilisant des poumons ex vivo, administration d’aérosol par voie nasale, buccale ou naso-buccale; Bioaérosol; E-cigarette (caractéristiques de l’aérosol et délivrance de nicotine).

    Langues parlées: français et anglais.
    Formation en expérimentation animale (niveau 1) en juin 2013.
    Logiciels spécifiques: GraphPad, ressources et bases de données scientifiques (Endnote / Zotero), Image J, Solidworks.

  • Activités de recherche

    Inhalation de particules, nanoparticules, nanotoxicologie, minéralopathologie dans des échantillons cliniques humains, aérosolthérapie.

  • Biographie

    Lara LECLERC a obtenu son diplôme de biologiste en 2008 à l’Université Jean Monnet et a soutenu son doctorat en 2011 à l’Ecole des Mines de Saint-Etienne. Elle a enrichi son expérience avec 2 années de post-doc, à l’Université Jean Monnet et au Commissariat à l’Energie Atomique et aux Energies Alternatives (CEA). Elle a été recrutée en 2016 en tant qu’ingénieur de recherche au Centre Ingénierie et Santé des Mines de Saint-Étienne (Inserm U1059).

    Ses domaines d’intérêt couvrent une partie de la biologie (in vitro, ex vivo), la nanotoxicologie, les particules inhalées et les aérosols incluant la compréhension du devenir des nanoparticules inhalées dans l’organisme pour mettre en évidence la biotoxicité, la biodistribution et la biopersistance des (nano) particules dans les systèmes vivants. Son domaine d’expertise est les cibles anatomiques et cellulaires de l’aérosol, la physico-chimie des nanoparticules et l’analyse in vitro des effets biologiques.

    Au sein du département «Biomatériaux et particules inhalées» (BioPI), elle participe au travail de l’équipe dans le but de répondre à des questions innovantes sur l’inhalation de particules, des approches fondamentales aux applications cliniques, en passant par les études précliniques et technologiques. Ainsi, elle participe à divers contrats industriels et projets de recherche en réalisant le développement d’activités expérimentales. Elle est l’un des interlocuteurs possibles pour la mise en place de transferts de technologie liés aux résultats du département BioPI. Elle supervise également les étudiants au cours de leurs stages.

  • Formation

    2011 Docteur en Biologie et Ingénierie, Ecole Nationale Supérieure des Mines (ENSM), Saint-Etienne (France)
    2008 Master Recherche Biologie et Biophotonique, Université Jean Monnet, Saint-Etienne (France)
    2007 Maîtrise en Biologie Moléculaire et Cellulaire / Oncologie, Université Claude Bernard, Lyon 1 (France)
    2006 Licence de biologie des organismes, Université Jean Monnet, Saint-Etienne (France)