PANORAMINES

Mines Saint-Étienne accompagne l’aménagement de la friche Neyron

Le 30 mai dernier, l’UMR 5600 EVS et Mines Saint-Étienne ont accueilli la journée du pôle Lyon-Saint-Étienne lors de la semaine « Écologie, Environnement et Biodiversité – Comprendre les socio-écosystèmes pour agir » organisée par l’INEE.

Suite aux présentations en salle du matin, le département PEG du centre des Sciences des Processus Industriels et Naturels (SPIN) et la composante Mines Saint-Étienne de l’UMR 5600 Environnement Ville Société (EVS/EMSE) ont proposé une visite de terrain.

La friche Neyron comme terrain d’expérimentation

Cette visite était organisée et animée par F. Paran (Ingénieur de Recherche), O. Faure (Maître de Conférences), S. Peuble (Ingénieur de Recherche), R. Seillier (Doctorante) et M. Lhospital (Stagiaire M2). Elle s’est déroulée sur la friche Neyron, un ancien site industriel situé dans le centre-ville de l’agglomération stéphanoise.

Les travaux conduits par Mines Saint-Étienne sur ce site s’inscrivent dans l’Axe d’innovation « sol » (2023-2024) du projet de Démonstrateurs de la Ville Durable (DVD). Ce dernier est piloté par l’EPA Saint-Étienne et soutenu par le plan de financement France 2030.

Sur le site Neyron, il existe en effet des enjeux forts en termes d’aménagement de friches industrielles polluées. Deux tâches sont actuellement en cours de réalisation :

  • Faire évoluer les pratiques actuelles de dépollution en tenant compte de la biodisponibilité des éléments dans le sol.
  • Envisager l’agriculture (culture potagère) en pleine terre par reconstitution d’un sol fertile. Il s’agit au final de caractériser les transferts de polluants du sol vers le vivant et de cartographier des recommandations pour l’aménagement futur (ex : lieux favorables à de la culture en pleine terre, îlots de biodiversité, méthodologie…).

Texte : Nicolas Guillaume et Frédéric Paran – Photos : Frédéric Paran