PANORAMINES

La neurodiversité et l’inclusion au cœur de la Journée Handi’Tech 2021

Partager ce contenu :

Jeudi 20 mai, la journée Handi’Tech présentait conférences et témoignages sur la neurodiversité et les troubles du neurodéveloppement aux plus de 100 participants, élèves ICM et partenaires du réseau « handicap ». La commission autonomie-handicap de l’École, 9 élèves ICM du projet citoyen Handi’Tech et Hélène Pangot, Responsable de la Mission Diversité, ont porté ce projet pour une société plus inclusive et bienveillante.

Sensibiliser aux troubles du neurodéveloppement

Les étudiants du projet citoyen ont travaillé cette année pour organiser la journée Handi’Tech, leur participation au téléthon et au concours Tous HanScène. Mines Saint-Étienne participe ainsi à l’insertion des personnes en situation de handicap et met en avant la diversité des individus.

Depuis 2015, cette journée instruit les étudiants autour du handicap tout en traitant un sujet d’innovation technologique. Labellisé « Ville en partage » par Saint-Étienne, cet événement numérique portait cette fois-ci sur la neurodiversité et les troubles du neurodéveloppement. Pendant la matinée, trois conférences permettaient de comprendre ces troubles notamment celui du spectre autistique.

Le Dr Mélina Huc a présenté les troubles du neurodéveloppement qui sont des modes de fonctionnement atypiques des neurones, mais qui ne bloquent pas l’apprentissage. Les spécificités des personnes atteintes d’autisme ont également été expliquées : des difficultés dans la communication et les interactions sociales dues à une différence de traitement des émotions, de la perception et de la cognition.

Ensuite, Benjamin Misiak, doctorant et chercheur sur le projet MACA (Mapping Austictic Cognitive Abilities) a montré ses recherches réalisées sur MACA Games pour créer un jeu-vidéo permettant de repérer les aptitudes cognitives des autistes et faciliter leurs inclusions scolaire et professionnelle.

En fin de matinée, Magali Camilla et Benjamin Dufez, présidente de l’association Aspiejob et job coach, ont montré leurs actions pour permettre aux personnes autistes sans déficience, ce qui concerne environ 45% des personnes autistes, de s’insérer dans le monde du travail tout en sensibilisant les entreprises.

Inclusion du handicap en société

Durant l’après-midi, 2 témoignages ont illustré les difficultés rencontrées par les autistes et leurs proches. Danièle Langloys, présidente des associations Autisme dans la cité et Autisme France a d’abord présenté son parcours pour aider son fils détecté autiste à l’âge de 33 ans puis ses actions pour permettre l’inclusion des autistes en société et en entreprise.

Ensuite, Joseph Théry, diplômé de Mines Saint-Étienne et diagnostiqué autiste en 2016, a expliqué les problèmes qu’il a rencontrés notamment pour entrer dans le monde du travail. Aujourd’hui, il travaille chez Auticonsult France qui lui permet d’être consultant en informatique tout en aménageant ses conditions de travail.

Ces témoignages ont ouvert l’esprit des étudiants en tant que futur ingénieur ou manager pour inclure les personnes en situation de handicap en entreprise.

La journée s’est terminée sur un atelier “cuisine” pour les habitants de la maison des élèves, à partir du livre « Je cuisine un jour bleu » qui recense des recettes pour rendre plus agréables le moment du repas pour les personnes autistes.

Soutenez les étudiants de l’École et votez pour leur projet Tous HanScène jusqu’au 14 juin sur le site https://www.toushanscene.fr/votes

A découvrir sur YouTube : https://www.youtube.com/watch?v=aNhJQT5rr-w

En photos

17 Mar. 2020

Fin de chantier pour le Château Laurin, futur espace dédié à l’innovation et l’entrepreneuriat sur le Campus G. Charpak Provence @Mines Saint-Étienne !

16 Mar. 2020

L’École a eu le plaisir d’accueillir Mme Pascale Braconnot, directrice de recherche au CEA et membre du Laboratoire des Sciences du Climat et de l’Environnement pour une conférence « Développement durable et responsabilité sociétale » auprès de nos étudiants.