PANORAMINES

Reconnaissance internationale : Mines Saint-Étienne intègre le classement THE

Partager ce contenu :

Pour la première fois de l’histoire de l’Établissement, notre École intègre le prestigieux classement Times Higher Education World University Ranking (THE) dans le top 500 des universités mondiales (classée 401-500) : le palmarès souligne le rayonnement international et l’excellence de la recherche partenariale de Mines Saint-Étienne.

Publié par le Times Higher Education, mensuel britannique qui fait autorité dans le monde académique, ce palmarès annuel vient de classer 1396 Universités en fonction de 5 critères : enseignement, recherche, citations des publications, revenus en provenance de l’industrie, ouverture internationale. 

Au niveau mondial, Mines Saint-Étienne est 287e pour son ouverture à l’international, 303e pour la qualité de ses formations et 446e pour l’impact de sa recherche sur la communauté scientifique.

En France, Mines Saint-Étienne est classée 5e école d’ingénieurs et 14e établissement français sur les 38 classés par THE. L’École décroche enfin la 1ère place des écoles d’ingénieurs de la région Auvergne-Rhône-Alpes et région Sud.

Le palmarès THE met en évidence l’excellence des travaux de recherche des Mines Saint-Étienne.

Il souligne la qualité des partenariats entre l’établissement et, soit des laboratoires de recherche internationaux, soit des entreprises. D’ailleurs, 14% des publications des enseignants-chercheurs de l’École sont coécrites avec des auteurs industriels, 3 fois plus que la moyenne française (5,4%). La proportion des publications coécrites avec des chercheurs étrangers s’établit quant à elle à 44%. 

« C’est une très grande réussite et une fierté. Ce palmarès constitue la première étape de notre ambition qui vise à intégrer les meilleurs palmarès internationaux d’ici 2022. Nous candidaterons à THE Impact, à QS en 2020 et enfin aux classements thématiques de Shanghai l’année d’après »

Pascal Ray, directeur

Cette reconnaissance de l’ouverture à l’international est le résultat d’un travail mené par l’ensemble du personnel de l’École qui est vivement remercié pour son investissement sur ces sujets : internationalisation des activités de recherche, développement des formations en anglais pour renforcer la mobilité entrante et incitation à la mobilité sortante au niveau semestriel ou de double-diplômes.

Cette riche actualité nourrit l’ambition de l’École de « devenir une technological university dans le cadre de l’IMT. »

Contact : David Delafosse, directeur de la recherche et de l’innovation

En savoir +


En photos

17 Oct. 2019

Accueil le 16/10 de Rodrigo Silveira Vieira, Federal University of Ceara et Jane Meri Santos, Federal University of Espirito Santo, dans le cadre d’un projet Brafitec IMT. L’occasion de rencontrer les étudiants brésiliens actuellement en mobilité à l’école.

16 Oct. 2019

Marion Cottard, Théophile Yvert et Victor Pavard, élèves ICM actuellement en mobilité internationale au Chili, ont participé à la PUC-Chile International Fair organisée le 9 octobre par la direction des relations internationales de l’université : l’occasion de présenter les différentes formations de l’école auprès de nombreux étudiants chiliens. Grand merci à nos trois ambassadeurs pour leur implication !