PANORAMINES

Reconnaissance internationale : Mines Saint-Étienne intègre le classement THE

Partager ce contenu :

Pour la première fois de l’histoire de l’Établissement, notre École intègre le prestigieux classement Times Higher Education World University Ranking (THE) dans le top 500 des universités mondiales (classée 401-500) : le palmarès souligne le rayonnement international et l’excellence de la recherche partenariale de Mines Saint-Étienne.

Publié par le Times Higher Education, mensuel britannique qui fait autorité dans le monde académique, ce palmarès annuel vient de classer 1396 Universités en fonction de 5 critères : enseignement, recherche, citations des publications, revenus en provenance de l’industrie, ouverture internationale. 

Au niveau mondial, Mines Saint-Étienne est 287e pour son ouverture à l’international, 303e pour la qualité de ses formations et 446e pour l’impact de sa recherche sur la communauté scientifique.

En France, Mines Saint-Étienne est classée 5e école d’ingénieurs et 14e établissement français sur les 38 classés par THE. L’École décroche enfin la 1ère place des écoles d’ingénieurs de la région Auvergne-Rhône-Alpes et région Sud.

Le palmarès THE met en évidence l’excellence des travaux de recherche des Mines Saint-Étienne.

Il souligne la qualité des partenariats entre l’établissement et, soit des laboratoires de recherche internationaux, soit des entreprises. D’ailleurs, 14% des publications des enseignants-chercheurs de l’École sont coécrites avec des auteurs industriels, 3 fois plus que la moyenne française (5,4%). La proportion des publications coécrites avec des chercheurs étrangers s’établit quant à elle à 44%. 

« C’est une très grande réussite et une fierté. Ce palmarès constitue la première étape de notre ambition qui vise à intégrer les meilleurs palmarès internationaux d’ici 2022. Nous candidaterons à THE Impact, à QS en 2020 et enfin aux classements thématiques de Shanghai l’année d’après »

Pascal Ray, directeur

Cette reconnaissance de l’ouverture à l’international est le résultat d’un travail mené par l’ensemble du personnel de l’École qui est vivement remercié pour son investissement sur ces sujets : internationalisation des activités de recherche, développement des formations en anglais pour renforcer la mobilité entrante et incitation à la mobilité sortante au niveau semestriel ou de double-diplômes.

Cette riche actualité nourrit l’ambition de l’École de « devenir une technological university dans le cadre de l’IMT. »

Contact : David Delafosse, directeur de la recherche et de l’innovation

En savoir +


En photos

6 Fév. 2020

Riche débat entre les chercheurs et médiateurs sur l’Intelligence Artificielle : défis, interrogations, risques et réalités dans notre vie quotidienne.
En savoir +

28 Jan. 2020

La question du sens des missions et des métiers de l’ingénieur au cœur de l’atelier artistique proposé aux élèves ICM 2A par Antoine Louisgrand.