PANORAMINES

Une nouvelle convention de double-diplôme

Partager ce contenu :

Une excellente nouvelle pour notre développement international et celui de nos étudiants : Mines Saint-Étienne vient de signer une convention de double diplôme avec la prestigieuse National Taiwan University, partenaire de l’École pour les mobilités et programmes d’échanges.

Cette convention permettra dès la rentrée prochaine des parcours conjoints et bi-diplômants pour les élèves ingénieurs français, cursus ISMIN et ICM, et taïwanais du « College of Electrical Engineering and Computer Science » dans tous les domaines scientifiques et en particulier la microélectronique et l’informatique, domaines d’excellence de la NTU.

Ce nouvel accord conforte notre objectif d’internationalisation de nos formations : inciter une mobilité internationale « double » de nos étudiants, académique et professionnelle (dans une entreprise ou un centre de recherche).


Participation de Mines Saint-Étienne au colloque du RMEI

Florence Granger, directrice du développement international, a participé les 26 et 27 avril au colloque annuel du Réseau méditerranéen des écoles d’ingénieurs, représentant l’École membre du RMEI. Organisé à l’Université privée de Marrakech, il avait cette année pour thème « Les accréditations et certifications des formations des écoles d’ingénieurs« , l’occasion également de rencontrer nos partenaires universitaires et académiques.


Congrès

Fil-Infos 2019
________________________
Agenda
________________________
Congrès internationaux
________________________
Soutenances de thèse
________________________
Dans la presse
TEMPS FORTS EN PHOTOS

En photos

6 Fév. 2019

L’École a le plaisir d’accueillir aujourd’hui sur son campus stéphanois la réunion du Comité de Domaine « International » de l’IMT, bienvenue à tous les participants, responsables des relations internationales des écoles de l’IMT et membres de la direction générale.

25 Jan. 2019

INVENTAIRE(S) ! : une conférence relevée sur l’évolution de l’innovation managériale. Animée par Luc Rojas, historien et Maud Damperat, professeur en marketing de l’innovation, la rencontre proposée le 24 janvier par La Rotonde et les Archives Municipales sur ce thème a été suivie avec intérêt.