PANORAMINES

Trois questions à Anne Damon, nouvelle présidente de l’ISTP

Partager ce contenu :

Anne Damon vient d’être nommée présidente du Conseil d’administration de l’ISTP, l’Institut supérieur des techniques de la performance, opérateur pédagogique de Mines Saint-Étienne pour les formations par alternance d’ingénieurs de spécialité formés en collaboration directe avec les entreprises. Dirigeante de la société ANTARES, elle dispose d’une solide expérience de l’enseignement supérieur grâce à ses mandats successifs au cœur de la formation, et fait preuve d’un investissement important au niveau du monde économique.

1 – Cette nomination est (très) liée à l’enseignement supérieur, considérez-vous ce mandat comme une continuité ou un retour opérationnel sur le plan de la formation ?

Ce n’est pas un poste opérationnel, mais après avoir œuvré à différents postes de direction(1), mon parcours professionnel m’a amenée à entreprendre et à occuper différents mandats, dont certains opérationnels. L’enseignement supérieur requiert des connaissances techniques que j’ai acquises dans mon parcours et qui me permettront d’appréhender plus vite et plus facilement le périmètre de la mission et les enjeux.

(1) Successivement responsable de CCI Formation Saint-Étienne, directrice de l’ESC Saint-Étienne, directrice du développement économique de la CCI de Saint-Étienne, déléguée Générale CCI Entreprendre en France, puis directrice générale de la CCI de Saint-Étienne, elle devient en 2007 directrice de l’enseignement et de la formation de la CCI de Lyon (mandat qu’elle a exercé pendant deux ans).

2 -Vous êtes déjà un membre actif du Comité d’orientation stratégique de l’ISTP depuis plusieurs années, conservez-vous cette mission ?

Le COS est présidé historiquement par le président de l’ISTP, il n’est pas forcément composé d’administrateurs, j’en était déjà membre co-optée et contributrice, en lien avec mes activités professionnelles (2). Aujourd’hui je change de casquette : je n’ai plus la même fonction mais sans doute j’apporterai la même contribution, dans un rôle différent.

 (2) Présidente des adhérents directs du MEDEF Loire, administratrice de la Banque Populaire Auvergne Rhône-Alpes et présidente du comité de sociétariat, Anne Damon exerce également un mandat de conseillère économique et sociale.

 3 – Quelles sont les priorités que vous fixez dans votre nouveau mandat ?

Elles ne sont pas totalement définies, et seront conduites en lien avec Cyril Faure, directeur général de l’ISTP et le conseil d’administration.

La première priorité concerne la consolidation des relations entre l’École des mines et l’ISTP, intimement liés, et au-delà développer ces liens au service du développement et de la notoriété des deux établissements. Les échanges permanents entre Pascal Ray, directeur de Mines Saint-Étienne, et Cyril Faure, directeur de l’ISTP, mais également ceux qui existent entre les équipes d’enseignants, de tuteurs et d’enseignants chercheurs, contribuent à la consolidation permanente de nos collaborations. C’est très positif.

Un deuxième axe sera de poursuivre la veille sur les besoins en qualifications et en compétences des entreprises, pour être apte à proposer au monde économique les diplômes et parcours correspondants à ces besoins.

Enfin, il s’agira aussi de consolider, au-delà des relations pédagogiques de l’école, des partenariats plus institutionnels (avec le monde économique, le réseau Mines-Télécom…). Tout cela sera formalisé avant l’été 2018.

En conclusion ? 

Le développement économique d’un territoire dépend d’un certain nombre d’ingrédients et la présence d’un enseignement supérieur de qualité est l’un de ces ingrédients, aux côtés d’une recherche de haut niveau qui constitue également un élément-clé de ce développement.
Les élèves et les apprentis doivent évoluer dans ce contexte fort quel que soit le périmètre géographique envisagé.

Ce sont des enjeux d’autant plus stratégiques que nous évoluons désormais dans une Métropole : nous devons être capables de coopérer intelligemment, de développer de manière pérenne des relations étroites aussi bien au niveau local que national.

Gardons à l’esprit notre mission première : proposer des parcours pédagogiques d’excellence et la meilleure insertion possible pour nos diplômés, toujours en adéquation avec le monde économique.


Congrès

Fil-Infos
________________________
Agenda
________________________
Congrès internationaux
________________________
Soutenances de thèse
________________________
Dans la presse
_________________________

Mines Saint-Étienne est lauréate du prix de l’enseignement à l’égalité F/H du concours #Ingenieuses’18 !

Journée Recherche le 14 juin

TEMPS FORTS EN PHOTOS

En photos

26 Mai. 2018

Alain Soulignac, élève ingénieur ISMIN, actuellement en stage à l’Institut de Technologie MAUA/Thalès Brésil a fait une présentation remarquée de l’ École des Mines de Saint-Étienne à Instituto Mauá lors de leur semaine Smile (semaine entrepreneuriat et international). Merci à lui pour cette belle prestation et excellente promotion des programmes d’échanges !

24 Mai. 2018

les 49es Journées de Calorimétrie et d’Analyse Thermique (JCAT 49) ont réuni 70 participants sur le campus de Saint-Étienne du 22 au 25 mai