Recherche

Porosimétrie par intrusion de mercure (Hg)

La série AutoPore IV 9500 de Micromeritics permet de caractériser la porosité d’un matériau par application de différents niveaux de pression à un échantillon immergé dans du mercure. La pression nécessaire pour que le mercure pénètre dans les pores de l’échantillon est inversement proportionnelle à la taille des pores. Cette méthode s’appelle la porosimétrie à mercure ou encore « injection de mercure ».

La série Autopore IV produit des données d’analyse de grande qualité et dispose de progiciels de réduction améliorée des données et de création de rapport, de rampes de pression plus rapides, d’un système de vide contrôlable et plus flexible et d’une nouvelle conception des systèmes de génération de pression basse et haute pressions.
Le terme « porosimétrie » est souvent utilisé pour désigner les mesures de la taille, du volume, de la répartition, de la densité des pores et des autres caractéristiques du matériau en rapport avec la porosité. La porosité est particulièrement importante dans la compréhension de la formation, de la structure et de l’utilisation potentielle de nombreuses substances. La porosité d’un matériau affecte ses propriétés physiques et donc son comportement dans l’environnement alentour. L’absorption, la résistance, la densité et d’autres facteurs influencés par la porosité d’une substance déterminent la méthode et la manière d’utiliser cette substance de façon appropriée.

L’analyse technique de la porosimétrie à mercure est basée sur l’injection de mercure dans une structure poreuse sous des pressions rigoureusement contrôlées. Outre sa vitesse, sa précision et sa grande plage de mesure, la porosimétrie à mercure vous permet de calculer de nombreuses propriétés d’échantillon telles que la répartition des tailles de pores, le volume total des pores, leur surface totale, leur diamètre moyen et les densités d’échantillons (vrac et squelettique).

Les porosimètres à mercure de la série AutoPore IV sont capables de déterminer une répartition de taille de pores plus large (de 0,003 à 1 100 microns*) plus rapidement et avec plus de précision que d’autres méthodes. Ces instruments sont améliorés par des caractéristiques qui leur permettent de récupérer avec plus de précision les données nécessaires à la caractérisation des structures poreuses de matériaux solides. Ils offrent également une nouvelle réduction des données et des choix de rapports qui présentent plus d’informations sur la géométrie des pores et les caractéristiques de transport des fluides du matériau.

*Calculée avec une pression initiale de 0,2 psia (0,00128 MPa)

Porosimètre Hg

     Porosimétrie par intrusion de mercure avec l’AUTOPORE IV