skip to Main Content

Faits marquants

Nos chercheurs à l'honneur

Baptiste Bouillot a été retenu au titre des financements ANR Jeunes Chercheurs pour poursuivre son travail original sur la thermodynamique hors équilibre appliquée aux clathrates hydrates. Ces solides sont composés à partir de molécules d’eau liquide et de gaz, et trouvent donc des applications en purification de l’eau, en stockage de l’énergie thermique froide, et en séparation gazeuse. En s’appuyant sur les ressources technologiques de la halle T2E2 du centre SPIN, ces travaux vont permettre d’améliorer les prototypes déjà en développement, notamment un réacteur de cristallisation intensifié permettant de fabriquer des matériaux à changement de phase pour la climatisation d’une partie de l’école, tout en capturant du CO2.

Johan Debayle, spécialiste de mathématique va mettre ses compétences au service de l’ANR ECOREVE. Le but est de prédire la relation entre microstructure et architecture d’électrodes pour améliorer les performances et la durabilité de l’électrolyse de la vapeur d’eau à haute température. Le développement de jumeaux numériques 3D sera effectué à l’aide d’outils de morphologie mathématique et de géométrie stochastique. Il s’agit d’optimiser la microstructure fine et complexe des électrodes.

La Halle T2E2, espace de transfert de technologies,
accueille un nouveau membre technique

Après 2 années passées en interne dans le cadre d’une formation par apprentissage, M. Hubert Faure a rejoint définitivement l’équipe technique de l’espace de Transfert de Technologie pour l’Energie et l’Environnement (Halle T2E2) du centre SPIN.

L’équipe est désormais pleinement opérationnelle avec un Docteur Ingénieur ENSAM, un technicien en instrumentation lui-même spécialisé sur la conception mécanique.

Cette halle est un lieu suffisamment grand et équipé (pont roulant) pour héberger des phases de conception et de construction de petits et moyens prototypes. La halle bénéficie du support logistique de deux ateliers internes, en mécanique, et en électronique. L’équipe s’adosse à des cabinets d’ingénierie au sein de pôle de compétitivité AXELERA lorsque nécessaire.

Ainsi, après avoir hébergé pendant deux années la startup BGH et avoir co-conçu avec cette société un prototype de traitement des eaux saumâtres, l’équipe de la halle T2E2 lui a livré en 2018 le prototype terminé sur son nouveau site d’implantation.

Mobilités

Eric Serris, enseignant/chercheur spécialisé en Technologie des poudres, a effectué une mobilité industrielle de 9 mois au sein de Imerys (270 implantations mondiales sur les procédés et spécialités minérales).
Il a participé aux études de démarrage de nouvelles unités, apportant son expertise dans la façon d’aborder les procédés mettant en oeuvre les milieux granulaires.

Le Professeur Frank Zeman, du « Royal Military College of Canada” a effectué un séjour sabbatique de 11 mois au sein du Centre SPIN, dans le cadre d’un financement de la société LAFARGE-HOLCIM porté par la Fondation de l’École des Mines.
Le Professeur Frank Zeman est un chercheur spécialisé en Génie des Procédés, qui aborde à la fois des aspects de chimie minérale, et des aspects purement de procédé de mise en œuvre des poudres pour la fabrication du clinker, dont on fait ensuite les ciments et les bétons.

Communication

La 49ème édition des Journées de Calorimétrie et d’Analyse Thermique (JCAT49) a été organisée à Saint-Étienne du 22 au 25 mai 2018 par le centre SPIN et le laboratoire Georges Friedel (UMR CNRS 5307).

Une soixantaine de chercheurs et fabricants ont dressé un état des lieux des dernières recherches et des derniers développements en termes d’instruments et de méthodes, dans des domaines aussi variés que les procédés, les matériaux haute température, les polymères, l’énergie, la santé.

Un prix du meilleur poster a été remis à Salah Akkache, post-doctorant au laboratoire LGF, Mines Saint-Étienne.

Ouvrage : Guide méthodologique

Kinetics and mechanisms of solid-gas reactions
Handbook of Thermal Analysis and Calorimetry, Volume 6, 2nd Edition, Recent Advances, Techniques and Applications, Elsevier Science, chapitre 5, pp. 173-212, DOI: 10.1016/B978-0-444-64062-8.00011-5, ISBN: 9780444640628, 2018

Projet Transverse

Le centre SPIN est membre l’Unité Mixte de Recherche CNRS UMR 5307- Laboratoire Georges Friedel] dans laquelle il participe à la transformation industrielle de l’industrie des procédés chimiques et des matériaux.

Une action Transverse sur la fabrication additive est engagée avec le centre SMS, en particulier sur des aspects amont au procédé SLM (Selective Laser Melting) tels que la réactivité et la corrosion des poudres métalliques, et leur écoulement, qui constituent actuellement des verrous scientifiques au développement de ce procédé.

International

Le projet COOPERA FluEnergy financé par la région Auvergne Rhône-Alpes s’est terminé en 2018.

Il a permis de structurer une relation forte avec un laboratoire brésilien (NUEM) de l’Universidade Tecnologica Federal do Parana au Brésil, spécialiste de mécanique des fluides.

Le centre SPIN a apporté sa spécialité en cristallisation, appliquée aux hydrates de gaz. Ce projet a permis de financer la première moitié d’un doctorat en co-tutelle (2017-2020, Carlos Lange Bassani), les séjours des professeurs Moisés Neto et Rigoberto Morales et du doctorant Rafael Alves au centre SPIN et d’Ana Cameirao au NUEM.

La collaboration s’est désormais étendue à un troisième partenaire Américain, Amadeu Sum de la Colorado School of Mines.

Les trois laboratoires ont signé un accord cadre leur permettant de définir le mode de fonctionnement d’une chaire internationale consistant à mutualiser les résultats de leurs recherches.

Baptiste Bouillot coordonne un nouveau COOPERA avec l’École des Mines de Hanoï (2018-2021) qui vient renforcer l’accord cadre déjà signé sur trois aspects : Échange d’étudiants en formation initiale et en master ; accueil de professeurs Vietnamiens en thèse (3 professeurs déjà accueillis) ; cours de professeurs des Mines de Saint-Étienne à Hanoi dans le domaine du Génie des Procédés et des mathématiques avancées ; construction dans la halle T2E2 du centre SPIN d’un pilote de laboratoire pour l’École des Mines de Hanoï.

La séance de clôture du programme ERASMUS+ GOPELC a eu lieu le 8 octobre 2018 à l’Université libanaise.

Dans le cadre d’un effort conjoint avec deux universités européennes [Universitatea Petrol Si Gaze Ploiesti (UPG, Roumanie) et Kungliga Tekniska Hoegskolan (KTH, Suède)], le centre SPIN avait en charge de concevoir un nouveau programme de cours de niveau master implanté au Liban dans le domaine de l’ingénierie du gaz et du pétrole au sein de quatre Universités : Université libanaise (LU), Université Notre Dame (NDU), Université de Balamand (UOB) et Université arabe de Beyrouth (BAU).

À cet effet, GOPELC a organisé cinq ateliers et deux webinaires. 30 membres du corps professoral des universités partenaires de l’UE ont participé à la préparation du matériel de cours et à l’organisation des ateliers.

55 membres du corps professoral des 4 universités libanaises partenaires du projet ont été formés grâce à ces ateliers et webinaires. 28 étudiants inscrits dans le nouveau programme de master ont effectué un stage dans les universités partenaires de l’UE et dans les industries du pétrole et du gaz.

Pôle de compétitivité AXELERA

un partenaire important du centre SPIN

La recherche collaborative avec les partenaires industriels en proximité régionale est au cœur du développement des activités du centre.

Le pôle de compétitivité AXELERA qui regroupe grands groupes, PME et TPE du secteur de la chimie et de l’environnement est un partenaire essentiel pour le déploiement de nos recherches appliquées.

Sur les 10 dernières années, 13 projets ont été montés avec AXELERA qui relèvent de la chimie, de l’efficience énergétique, et de plus en plus, du déploiement et des apports du numérique.

Le projet SMART SOLID qui a démarré en 2018 consiste à déployer de nouveaux instruments et méthodes numériques issus des recherches fondamentales de SPIN pour le contrôle et l’optimisation des réacteurs de cristallisation industrielle.

Le centre SPIN participe activement à l’animation du pôle et aux groupes de travail des axes stratégiques.

Les chercheurs du centre ont accueilli le 10 octobre à Saint-Étienne une soixantaine d’industriels pour une journée technique sur le thème de l’instrumentation des procédés mettant en œuvre des poudres, en collaboration avec la SFGP (Société Française de Génie des Procédés) et le pôle Minalogic.

Le réseau des industriels regroupés au sein d’AXELERA est aussi un aussi soutien pour préparer de nouvelles offres de formations, en formation initiale (discussion en cours pour le montage d’un nouveau «master of Science» en Intelligence Artificielle pour le Génie des Procédés), en formation par apprentissage (aide au montage d’un cycle ingénieur sous statut salarié en Valorisation Énergétique ouvert depuis 3 ans), et formation tout au long de la vie (finalisation en cours d’un Mastère Spécialisé sur les Sites et Sols pollués pour une ouverture en 2019).

Qualité de vie au Travail (QVT)

un nouvel espace de convivialité vient marquer une étape importante dans le redéploiement du centre SPIN
sur son bâtiment principal

L’ensemble des personnels du centre SPIN a pu s’impliquer activement dans une démarche collaborative avec le service patrimoine de l’école sur plusieurs mois afin de préfigurer de nouveaux espaces, et une nouvelle organisation fonctionnelle dans la perspective de grands travaux sur son bâtiment principal.

Un des objectifs est de permettre à notre écosystème d’accueillir plus d’étudiants et plus d’entreprises pour plus de proximité entre les acteurs de la recherche, du développement et de la formation. Les moyens expérimentaux ont été organisés en blocs fonctionnels par niveau de maturité technologique.

En amont, pour les recherches fondamentales, les techniques de caractérisations ont été regroupées dans deux plateaux,  l’un pour l’analyse chimique et l’autre pour l’analyse des solides.

En aval, une halle de développement technologique (Halle T2E2) regroupe les moyens de concevoir et de construire les pilote set prototypes qui permettent de transformer les études fondamentales en produits et procédés.

A la demande du groupe QVT du centre, un nouvel espace a été mis en place pour permettre aux personnels de poursuivre l’approche collaborative sur d’autres sujets et dans un esprit convivial.

Back To Top