PANORAMINES

Un nouveau projet ANR « MAGIC » pour optimiser la vision nocturne et thermique

Partager ce contenu :

Le projet MAGIC, pour caMouflAGe multI-éChelle, porté par Jenny Faucheu, enseignante-chercheure en science des matériaux, bénéficie du programme de financement ANR-DGA-ASTRID, qui soutient des recherches à caractère fortement exploratoire et innovant. Ce projet a pour ambition d’élaborer des revêtements thermoactifs pour optimiser la discrétion IR, c’est à dire la vision nocturne et thermique des équipements militaires.

Pour ce faire, la micro-nanotexturation de surface viendra renforcer les efforts de discrétion thermique obtenus en utilisant un matériau thermoactif, qui change de propriété optique en fonction de la température (l’étude porte sur l’oxyde de vanadium). Le projet MAGIC qui concerne précisément les revêtements thermoactifs nanotexturés pour le contrôle passif de l’émissivité des surfaces, reposera sur le développement d’un revêtement multifonctionnel par une approche combinant :

  • les propriétés thermoactives d’une peinture composite renfermant des particules d’oxyde de Vanadium.
  • le comportement électromagnétique de micro et nano-texturation de surface.

Ce projet collaboratif regroupe trois acteurs du territoire stéphanois : Mines Saint-Étienne (Centre SMS), Manutech-USD (plateforme technologique de texturation de surface par laser) et Hexadrone (PME, constructeur de drones industriels).
Il débutera en février 2019 pour une durée de 3 ans.

Schéma illustrant l’aspect du VO2 en thermographie IR dans son état diélectrique et dans son état métallique. Comparaison avec le comportement de deux matériaux non-thermoactifs (acier et coton)

 

Contact : Jenny Faucheu, Centre Sciences des Matériaux et des Structures (SMS)

« L’appel à projets ASTRID, accompagnement spécifique de travaux d’intérêt défense, vise à soutenir des projets de recherche duaux, c’est-à-dire dont les retombées éventuelles intéressent à la fois des domaines civils et militaires. Financé par la DGA et mis en œuvre par l’ANR, ce dispositif permet de soutenir des recherches à caractère fortement exploratoire et innovant ».


 

En photos

23 Mai. 2019

L’Institut Fayol organisait le 22 mai une rencontre destinée aux entreprises, industriels et acteurs socio-économiques sur la «Transformation numérique et économie circulaire : des leviers complémentaires pour innover»

21 Mai. 2019

14 élèves ISMIN ont participé au « Start-up week-end » Aix-Marseille du 17 au 19 mai avec un travail dense en équipes pluridisciplinaires : plusieurs d’entre eux sont sur le podium