PANORAMINES

Deux projets sélectionnés par l’ANR sur la thématique “Une énergie durable, propre, sûre et efficace”

Partager ce contenu :

Le projet INNOHYD, Innovation des clathrates Hydrates pour le stockage du gaz et de l’énergie, porté par Baptiste Bouillot, bénéficie du programme de financement “jeunes chercheurs”.
Le projet de recherche collaborative/entreprise ECOREVE porte sur l’électrolyse de la vapeur d’eau à haute température, Johan Debayle en est le responsable scientifique pour l’école.
Ces deux projets ont été acceptés à l’issue de l’appel à projets générique 2018 sur la thématique “Une énergie durable, propre, sûre et efficace”.


ANR INNOvation des clathrates HYDrates pour le stockage du gaz et de l’énergie

Le projet INNOHYD est sélectionné dans le programme “Instrument de financement : Jeunes Chercheuses et Jeunes Chercheurs” de la thématique “Une énergie durable, propre, sûre et efficace”. Il est labellisé par le pôle de compétitivité Axelera.

Porté par Baptiste Bouillot, maître de conférences au centre SPIN, ce projet concerne l’utilisation des hydrates de gaz pour combiner les problématiques de capture/stockage de gaz (principalement dioxyde de carbone et méthane), et de traitement de l’eau.
Les verrous scientifiques correspondent aux additifs à utiliser pour optimiser le processus, et à la prise en compte des sels dans l’eau, qui agissent comme inhibiteur thermodynamique.

“Relationship between CO2, CH4, H2, and water, and how hydrate technology fit to this new sustainable environment for capture/storage”

Dans ce cadre, il est prévu d’obtenir de nombreuses données thermodynamiques (y compris des données hors-équilibre), d’utiliser la spectroscopie RAMAN pour analyser les phases gaz et hydrate, et enfin de continuer de développer un logiciel de simulation pour prédire les équilibres (GasHyDyn).

Ce travail s’appuie sur les compétences de l’équipe “Hydrates” du département Procédés pour l’Environnement et Géoressources du centre.


ANR ECOREVE : EleCtrOdes architecturées pour la Réalisation d’Electrolyseurs de la Vapeur d’Eau à haute température

Le projet PRCE ECOREVE porte sur l’électrolyse de la vapeur d’eau à haute température.
Le consortium se compose de deux partenaires du CNRS, ICMCB et LEPMI, le CEA, un centre commun ARMINES / Mines Saint-Étienne, centre SPIN et un industriel français, SRT Microcéramique.
Ce projet s’inscrit dans le programme “Instrument de financement : Projet de Recherche Collaborative – Entreprise (PRCE)” de la thématique “Une énergie durable, propre, sûre et efficace”.
L’objectif est d’optimiser la microstructure et l’architecture des électrodes pour améliorer les performances et la durabilité des électrolyseurs, ce qui constitue un verrou technologique majeur.

“Simulated 3D microstructure of electrode”

Pour guider la fabrication des électrodes et leur optimisation, les propriétés électrochimiques seront modélisées grâce à la génération de microstructures numériques validée sur des reconstructions réelles d’électrodes en trois dimensions.

Le développement de ces jumeaux numériques 3D d’électrode sera réalisé par le centre SPIN à l’aide d’outils de morphologie mathématique et de géométrie stochastique.

Contact : Johan Debayle, professeur au dépt Procédés de mise en œuvre des Milieux Granulaires, responsable scientifique pour Mines Saint-Étienne.
Le porteur du projet est Jean-Marc Bassat, directeur de recherche au CNRS à l’ICMCB (Institut de Chimie de la matière condensée, Bordeaux).

Toutes nos félicitations à nos chercheurs !


 

Congrès

Fil-Infos
________________________
Agenda
________________________
Congrès internationaux
________________________
Soutenances de thèse
________________________
Dans la presse
_________________________
TEMPS FORTS EN PHOTOS

En photos

13 Déc. 2018

“Peut-on et doit-on systématiquement dépolluer les sols ?” la question était au centre des échanges entre les chercheurs du département Procédés pour l’Environnement et Géoressources et le public, lors des ateliers et rencontres animés par la Rotonde

13 Déc. 2018

L’École a accueilli le 12 décembre la troisième journée annuelle de la Chaire de recherche et d’enseignement “Modélisation numérique avancée pour l’élaboration par infusion de composites structuraux nouvelle génération” – En savoir +