PANORAMINES

Le classement des entreprises plébiscitées par les élèves ingénieurs

Le classement des entreprises plébiscitées par les élèves ingénieurs

Partager ce contenu :

Le cabinet suédois d’études internationales Universum a publié, le 26 mars dernier, le classement des entreprises les plus prisées par les étudiants. Les élèves en écoles d’ingénieurs faisaient partie du panel. Ils ont élu trois secteurs de prédilection faisant écho à leurs souhaits d’évolution professionnelle : l’aéronautique, la défense et la tech. L’école des Mines St Etienne vous propose de découvrir plus en détail ce qu’il ressort de cette étude représentative de la vision entreprise du point de vue des étudiants.

Le top 10 des entreprises convoitées par les élèves ingénieurs

Pour réaliser cette étude, 37 902 étudiants ont été interrogés au cours de la période allant de septembre 2017 à février 2018, dont 14 786 diplômés d’une école d’ingénieurs. Agé en moyenne de 22,4 ans et composé de 53% d’hommes et de 47% de femmes, l’ensemble du panel est issu de 154 écoles (de commerce, de management, et d’ingénieurs). Les aspirations des élèves ont été prises en compte, ainsi que leurs objectifs de carrière, leurs secteurs de prédilection et les employeurs préférés. Pour les besoins de l’étude, 130 noms d’entreprise ont été proposés.

Les élèves en école d’ingénieurs ont ainsi établi leur Top 10 des entreprises attractives à leurs yeux :

  • Airbus, pour 20,29% des étudiants ;
  • Google, pour 17,79% des étudiants ;
  • Thales, pour 15,82% des étudiants ;
  • Safran, pour 13,06% des étudiants ;
  • Dassault aviation, pour 12,29% des étudiants ;
  • Apple, pour 9,09% des étudiants ;
  • EDF, pour 9,07% des étudiants ;
  • VINCI, pour 8,89% des étudiants ;
  • Air France, pour 8,72% des étudiants ;
  • Microsoft, pour 8,65% des étudiants.

Des infos complémentaires

A noter que pour les étudiants en école d’ingénieurs, les banques et établissements financiers font également bonne figure. On constate ainsi une nette  évolution des entreprises du secteur, notamment pour JP Morgan (+15 places), Goldman Sachs (+13), BNP Parisbas (+12), la Société Générale (+6) ou encore HSBC (+4). Aurélie Robertet, Directrice Universum France et Benelux, explique : « Avec la hausse des recrutements, la période est plutôt forte pour les jeunes diplômés des grandes écoles, qui deviennent de plus en plus exigeants, d’abord en termes de rémunération. Ils se tournent cette année vers des entreprises qui sont très orientées sur la performance financière ».

Si l’objectif premier de carrière pour 41% des élèves en école d’ingénieurs est de trouver un emploi « dédié à une cause » ou « qui contribue à rendre les choses meilleures », les critères les plus cités parmi les 40 proposés sont toutefois « la compensation des heures supplémentaires » et « la perspective de revenus élevés ». Outre l’aéronautique, la défense et la tech, l’énergie est le 4e secteur élu par les étudiants.

L’école des Mines Saint Etienne, école d’ingénieurs prestigieuse, propose des programmes conçus avec une grande expertise afin de former les meilleurs ingénieurs civils, docteurs et ingénieurs spécialisés.

Congrès

Fil-Infos
________________________
Agenda
________________________
Congrès internationaux
________________________
Soutenances de thèse
________________________
Dans la presse
_________________________


Le rapport d’activités 2017

TEMPS FORTS EN PHOTOS

En photos

9 Juil. 2018

Mines Saint-Étienne a accueilli le 6 juillet, Juliette Jarry, vice-présidente déléguée au numérique Région Auvergne Rhône-Alpes pour une visite de la plateforme technologique IT’m Factory : démonstrations des outils au service de la transition numérique avec les équipes de l’Institut Fayol et de l’UIMM Loire.

5 Juil. 2018

Mines Saint-Étienne a accueilli les 3 et 4 juillet l’équipe d’auditeurs Certificate for Quality in Internationalisation (CeQuInt). Rendez-vous en septembre pour les résultats.