PANORAMINES

Mines Saint-Étienne accueille le Secrétaire d’État au Numérique

Partager ce contenu :

Notre École a eu l’honneur et le plaisir d’accueillir le 11 août sur son campus Georges Charpak Provence Mounir Mahjoubi. Le Secrétaire d’État au Numérique a pu découvrir lors de cette visite et grâce aux nombreux échanges avec les enseignants-chercheurs, doctorants, entrepreneurs et représentants des collectivités, les innovations et les projets de développement qui contribuent au dynamisme du territoire.

Mounir Mahjoubi, Secrétaire d’État au Numérique, en vacances quelques jours à Marseille a accepté avec grand plaisir l’invitation de François-Michel Lambert, député des Bouches-du-Rhône, à visiter notre campus à Gardanne.

Séduit par l’histoire du territoire et de l’école, les innovations de mise en réseau proposées par le dispositif Team@Mines Saint-Étienne, les travaux scientifiques de nos chercheurs, Mounir Mahjoubi a découvert le formidable éco-système de la région PACA : écoles-entreprises-collectivités »

Mounir Mahjoubi a été accueilli par Philippe Lalevée, directeur du campus et les chercheurs du Centre Microélectronique de Provence, Françoise Bruneteaux, vice-présidente de la Région PACA, Marie-Pierre Callet, vice-présidente du Département des Bouches-du-Rhône, Roger Mei, maire de Gardanne et Jean-Marc Lapiana, adjoint à la culture, Georges Falessi, directeur général du pôle de compétitivité SCS, Yves Rousset, préfet délégué à l’égalité des chances.

Il a suivi avec intérêt les présentations des actions menées en région PACA pour favoriser le dynamisme numérique du territoire :
– les thématiques de recherche du CMP et les grands projets en faveur du numérique développés sur le campus GC Provence, en particulier Mines Saint-Étienne Tech et ID-Fab,
– les activités du pôle de compétitivité « Solutions Communicantes sécurisées » et des acteurs de la chaîne de valeur des métiers des TIC,
– le projet de reconversion du puits Morandat « Chemin des énergies » (création d’une nouvelle pépinière d’entreprises et du futur centre de CSTI),
– les actions du Département et de la région PACA pour accompagner cette transition,
– le soutien scientifique dédié à la maturation technologique de projets d’innovation et d’entrepreneuriat.

« Des projets opérationnels, concrets et innovants »

Air Space Drone, Panaxium, Terradona, Sportbak, X-Rapid : les présentations de plusieurs startups hébergées à Mines Saint-Étienne ont suscité un vif intérêt auprès du secrétaire d’État. Les équipes de recherche et les élèves-ingénieurs du Campus accompagnent les porteurs de projets sur les aspects scientifiques et techniques du développement de produits ou services.

« Il faut faire un choc de compétitivité sur le numérique dans notre pays »

« L’École des Mines de Saint-Étienne contribue à la transformation numérique des PME : les programmes Mines Saint-Étienne Tech et ID-Fab répondent en particulier à ces enjeux. Il y a une vraie mobilisation des différents acteurs et des collectivités pour relever les grands défis dont on parle tous les jours (sécurité des systèmes, biotechnologies, transition numérique et environnementale), cette école a l’ambition d’accompagner ces changements ».
Lors de sa prise de parole en fin de visite, Mounir Mahjoubi a également souligné l’importance de la science dès le plus jeune âge et celle du numérique qui doit s’ouvrir au plus grand nombre, filles et garçons.

Merci à l’ensemble des chercheurs, doctorants, personnels et personnalités pour leur mobilisation, leur accueil et les riches échanges suscités lors de cette visite.

Congrès

Fil-Infos 2019
________________________
Agenda
________________________
Congrès internationaux
________________________
Soutenances de thèse
________________________
Dans la presse

TEMPS FORTS EN PHOTOS

En photos

22 Mar. 2019

Venez découvrir l’escape game #IotA à la Biennale Internationale du Design de Saint-Étienne du 21 mars au 21 avril. Une co-production Art’M, La Rotonde, La Cité du Desig

22 Mar. 2019

L’École a accueilli les membres de la commission internationale de l’ AGERA pour une réunion sur les prospectives et développements internationaux des écoles, 25 d’entre elles étaient présentes le 22 mars.