PANORAMINES

Mines Saint-Étienne partenaire du projet « Digital Saint-Étienne »

Partager ce contenu :

« Le projet Digital Saint-Étienne a été retenu dans le cadre de l’appel à projets Démonstrateurs industriels pour la ville durable. Il vise à créer une plateforme numérique de collecte et d’analyse des données de consommation d’énergie des habitants du territoire. »

Dans ce cadre, la ville de Saint-Etienne, Saint-Etienne Métropole en partenariat avec le groupe Suez ont muri une réflexion afin de se positionner au niveau de l’axe « Viser la très haute performance et l’innovation environnementale pour le renouvellement urbain » de l’AMI (Appel à manifestation d’intérêt).
Cette réflexion/réponse ciblant le quartier Tarentaize-Beaubrun-Couriot, regroupe un ensemble de projets dont le « Projet Energie-Habitat », en partenariat avec l’École des Mines de Saint-Étienne (Institut Fayol).

L’Ecole des Mines de Saint-Etienne et l’Agence de l’Energie travailleront sur un outil innovant : IMOPE (Inventaire Multi-échelle et Open data du Potentiel Energétique d’un territoire). Cet outil en libre accès total permettra de répondre à l’absence de données actuelles au niveau des décideurs publics. Celui-ci doit permettre d’identifier, quantifier et localiser des potentiels énergétiques des systèmes urbains bâtis et ceci en fonction de différents critères possibles : énergétique, économique, environnemental, social, politique, … Pour une efficience maximum de cet outil, une descente de ces informations à l’échelle de la parcelle est essentielle.

Contact : Jonathan Villot, Institut Fayol, département Performance Industrielle et Environnementale des Systèmes et des Organisations (PIESO)

En photos

25 Juin. 2019

« Top départ » pour l’international : 70 élèves ICM 1A effectueront une mobilité académique d’ici fin 2019 (TC S7 international), dernières consignes administratives et pédagogiques pour la validation et le soutien de l’expérience internationale

23 Juin. 2019

Voyage de presse nationale le 20 juin au Centre Ingénierie et Santé en présence des journalistes de France Inter, Les Échos, 01.Net, Usine Nouvelle, Pour tout comprendre et La Recherche, accueillis sur la plateforme #futuremedicine