Chiffres clés

  • Fondée en 1816
  • Mines Saint-Étienne est une école de l’Institut Mines-Télécom
  • Établissement public à caractère scientifique, culturel et professionnel
  • Placé sous la tutelle du ministre chargé de l’industrie et du ministre chargé des communications électroniques.
  • 2 campus : à Saint-Étienne et à Gardanne (Bouches-du-Rhône)
  • 58 200 m2 de bâtiments
  • 532 logements étudiants
  • 1850 étudiants
    • 500 élèves Ingénieurs Civils des Mines
    • 230 élèves Ingénieurs Spécialité Microélectronique et informatique
    • 820 élèves ingénieurs de spécialité en formation sous statut salarié
    • 100 étudiants en Master Recherche
    • 35 étudiants en Mastères Spécialisés et Badge
    • 165 étudiants en doctorat (dont 40% étrangers)
  • 26 % d’étudiants internationaux (cursus sous statut étudiant) provenant de plus de 20 pays
  • Effectifs de l’établissement : 395 personnes dont 126 chercheurs et enseignants chercheurs et 45 ingénieurs
  • 450 vacataires contribuent aussi aux missions de l’école
  • 6 cursus de formation d’ingénieurs généralistes ou spécialisés
  • 14 spécialités de Master
  • 10 disciplines de doctorats
  • 3 Mastères Spécialisés
  • 1 Badge
  • 135 accords internationaux dans 39 pays / 22 accords de double diplôme
  • 126 chercheurs et enseignants chercheurs dans 5 centres de formation et de recherche et 8 laboratoires
  • 72 Habilités à diriger des recherches
  • 167 Doctorants encadrés
  • 36 thèses de doctorat soutenues en 2018
  • 6,5 M€ de ressources contractuelles en Recherche et Innovation – dont 1,9 M€ de contrats directs avec des entreprises
  • 387 publications
  • 6 Chaires de recherche et de formation
  • Implication de l’école dans 9 pôles de compétitivité (membre fondateur ou associé)
  • 1 centre de culture scientifique – La Rotonde
  • Budget de fonctionnement de 46 millions d’euros – 37 % ressources propres de l’établissement
  • Les anciens élèves ingénieurs ICM et ISMIN sont regroupés dans deux associations. Près de 4800 anciens étudiants ICM sont référencés par l’association pour 400 anciens étudiants ISMIN.
  • 10 000 offres d’emplois gérées chaque année par le service Carrières commun aux Mines de Paris, Saint-Étienne et Nancy.