L'école

L’École lauréate DD&RS

L’École des Mines de Saint-Étienne intègre pour la 1ère fois le classement international « IMPACT » du Times Higher Education, dédié au Développement Durable

Pionnière en France dans le domaine du développement durable avec ses activités de formation, de recherche, d’innovation, de développement économique, de culture scientifique et industrielle, l’École des Mines de Saint-Étienne obtient une nouvelle consécration internationale en intégrant le jeune classement « IMPACT » du prestigieux magazine anglophone Times Higher Education, dédié au Développement Durable, à la Responsabilité Sociale et Environnementale.

Seulement 770 établissements classés au monde

Depuis 2019, Times Higher Education (THE) référence les établissements d’enseignement supérieur mondiaux selon les 17 Objectifs Développement Durable (ODD) énoncés par l’Organisation des Nations Unies (ONU) en se basant sur leur production scientifique, leurs enseignements et un questionnaire très détaillé concernant leurs pratiques et politiques dans ce domaine. En 2020, 770 établissements d’enseignement, de recherche et d’innovation ont été classés sur un total de 24 000 établissements des cinq continents.

Déjà classée en 2019 pour ses résultats académiques par le Times Higher Education World University Ranking parmi les 250 meilleures institutions mondiales dans la catégorie « Ingénierie et Technologie », l’École des Mines de Saint-Étienne se référence en 2020 dans 4 ODD (catégories) :

  • Partenariats
  • Consommation et production responsable
  • Villes et communautés durables
  • Industrie, innovation et infrastructures

Son meilleur classement est obtenu dans la catégorie « Consommation et Production Responsable », entre le 100e et le 200e rang mondial. Cet excellent résultat est le fruit d’une forte politique volontariste de l’école menée en matière de développement durable et responsabilité sociétale depuis 30 ans au quotidien avec ses étudiants, alumni, personnels et partenaires.

Pleinement consciente de sa responsabilité vis-à-vis des impacts de ses décisions et activités sur la société et l’environnement, L’École des Mines de Saint-Étienne a choisi le DD&RS comme cadre éthique de développement pour l’ensemble de ses missions. Elle est référente sur ses questions avec :

  • la création dès 1991 d’un centre interne de formation et de recherche dédié à l’environnement, intégré en 2013 dans l’Institut Henri Fayol ;
  • la création d’une délégation DD&RS, rattachée au Directeur, qui anime un Comité Responsabilité Sociale et Environnementale (CoRSE), avec notamment l’Ingénieur Hygiène, Sécurité et Environnement, un représentant du campus Georges Charpak Provence à Gardanne et un représentant des élèves-ingénieurs.

A propos de l’École des Mines de Saint-Étienne…

Entrée pour la 1ère fois en 2019 au classement du Times Higher Education parmi les 250 meilleures écoles d’ingénieurs au monde – 2e école d’ingénieurs française hors Paris,
5 centres de recherche et de formation, 6 chaires de recherche et de formation,
48 M€ budget (39 % ressources propres, 8 M€ recherche partenariale),
24 % d’étudiants étrangers.