L'école

L’École lauréate DD&RS

L’École des Mines de Saint‐​Étienne intègre pour la 1ère fois le classement international « IMPACT » du Times Higher Education, dédié au Développement Durable

Pionnière en France dans le domaine du déve­lop­pe­ment durable avec ses acti­vi­tés de for­ma­tion, de recherche, d’innovation, de déve­lop­pe­ment éco­no­mique, de culture scien­ti­fique et indus­trielle, l’École des Mines de Saint‐​Étienne obtient une nou­velle consé­cra­tion inter­na­tio­nale en inté­grant le jeune clas­se­ment « IMPACT » du pres­ti­gieux maga­zine anglo­phone Times Higher Education, dédié au Développement Durable, à la Responsabilité Sociale et Environnementale.

Seulement 770 établissements classés au monde

Depuis 2019, Times Higher Education (THE) réfé­rence les éta­blis­se­ments d’enseignement supé­rieur mon­diaux selon les 17 Objectifs Développement Durable (ODD) énon­cés par l’Organisation des Nations Unies (ONU) en se basant sur leur pro­duc­tion scien­ti­fique, leurs ensei­gne­ments et un ques­tion­naire très détaillé concer­nant leurs pra­tiques et poli­tiques dans ce domaine. En 2020, 770 éta­blis­se­ments d’enseignement, de recherche et d’innovation ont été clas­sés sur un total de 24 000 éta­blis­se­ments des cinq conti­nents.

Déjà clas­sée en 2019 pour ses résul­tats aca­dé­miques par le Times Higher Education World University Ranking par­mi les 250 meilleures ins­ti­tu­tions mon­diales dans la caté­go­rie « Ingénierie et Technologie », l’École des Mines de Saint‐​Étienne se réfé­rence en 2020 dans 4 ODD (caté­go­ries) :

  • Partenariats
  • Consommation et pro­duc­tion res­pon­sable
  • Villes et com­mu­nau­tés durables
  • Industrie, inno­va­tion et infra­struc­tures

Son meilleur clas­se­ment est obte­nu dans la caté­go­rie « Consommation et Production Responsable », entre le 100e et le 200e rang mon­dial. Cet excellent résul­tat est le fruit d’une forte poli­tique volon­ta­riste de l’école menée en matière de déve­lop­pe­ment durable et res­pon­sa­bi­li­té socié­tale depuis 30 ans au quo­ti­dien avec ses étu­diants, alum­ni, per­son­nels et par­te­naires.

Pleinement consciente de sa res­pon­sa­bi­li­té vis‐​à‐​vis des impacts de ses déci­sions et acti­vi­tés sur la socié­té et l’environnement, L’École des Mines de Saint‐​Étienne a choi­si le DD&RS comme cadre éthique de déve­lop­pe­ment pour l’ensemble de ses mis­sions. Elle est réfé­rente sur ses ques­tions avec :

  • la créa­tion dès 1991 d’un centre interne de for­ma­tion et de recherche dédié à l’environnement, inté­gré en 2013 dans l’Institut Henri Fayol ;
  • la créa­tion d’une délé­ga­tion DD&RS, rat­ta­chée au Directeur, qui anime un Comité Responsabilité Sociale et Environnementale (CoRSE), avec notam­ment l’Ingénieur Hygiène, Sécurité et Environnement, un repré­sen­tant du cam­pus Georges Charpak Provence à Gardanne et un repré­sen­tant des élèves‐​ingénieurs.

A propos de l’École des Mines de Saint‐​Étienne…

Entrée pour la 1ère fois en 2019 au clas­se­ment du Times Higher Education par­mi les 250 meilleures écoles d’ingénieurs au monde – 2e école d’ingénieurs fran­çaise hors Paris,
5 centres de recherche et de for­ma­tion, 6 chaires de recherche et de for­ma­tion,
48 M€ bud­get (39 % res­sources propres, 8 M€ recherche par­te­na­riale),
24 % d’étudiants étran­gers.