Formation

Paroles d’Alumni ICM

Chloé Arzel – ICM E 2013

« À Mines Saint‐​Étienne, les petites pro­mos per­mettent d’avoir une flexi­bi­li­té et de per­son­na­li­ser son par­cours. »

Diplômée en 2017, Chloé Arzel conduit des audits RSE et éco­no­mie cir­cu­laire pour un cabi­net conseil en France. Aujourd’hui, elle est char­gée de pro­jets bio­di­ver­si­té, chan­ge­ment cli­ma­tique et ONG auprès de l’Agence Française de Développement au Mozambique.


Laurent Borne – ICM E 1994

« À tra­vers toute la for­ma­tion de l’École des Mines de Saint‐​Étienne, quelle que soit l’option, c’est cette rigueur scien­ti­fique, cette rigueur ana­ly­tique, cette rigueur intel­lec­tuelle qui fait une dif­fé­rence une fois dans le monde pro­fes­sion­nel, quel que soit la fonc­tion ou le niveau de res­pon­sa­bi­li­té. »

Diplômé en 1997, Laurent Borne fait l’essentiel de sa car­rière dans l’industrie auto­mo­bile. En France d’abord, puis aux États‐​Unis pen­dant une dizaine d’années et désor­mais en Suède où il pré­side Stoneridge Electronics.


Martin Briat – ICM E 2010

« Le réseau nous offre régu­liè­re­ment de nou­velles oppor­tu­ni­tés pro­fes­sion­nelles. »

Consultant Manager chez Oresys à Lausanne « l’ingénieur des Mines à la capa­ci­té d’allier exper­tise tech­nique, com­pré­hen­sion de l’écosystème busi­ness et une grande sen­si­bi­li­té humaine »


Yoann Hodeau – ICM E 2006

« J’inciterais les tau­pins à choi­sir une for­ma­tion et une car­rière que les ren­dront fiers de construire quelque chose auquel ils croient, éven­tuel­le­ment, construire un monde meilleur. »

Aux connais­sances liées à ses études dont Yoann Hodeau sort diplô­mé en 2010 s’ajoutent celles acquises au fil de mul­tiples expé­riences asso­cia­tives. Après un début de car­rière dans dif­fé­rents entre­prises, Yoann crée Prowd en 2017 : une Start‐​up qui lui per­met de mettre ses com­pé­tences acquises à Mines Saint‐​Étienne au pro­fit de ses enga­ge­ments per­son­nels dans les enjeux envi­ron­ne­men­taux.


Isabelle Largilliere – ICM E 2015

« Le cur­sus Santé est une des forces de Mines Saint‐​Etienne que peu d’écoles pro­posent. »

Doctorante à Polytechnique Montréal en génie bio­mé­di­cal sur un pro­jet alliant nano­tech­no­lo­gie, bio­lo­gie et robo­tique après avoir obte­nu un double diplôme à l’Impérial Collège de Londres.


Victoire Luquet de Saint Germain – ICM E 2002

« Mines Saint‐​Etienne, une Ecole qui était déjà en avance sur le déve­lop­pe­ment durable …  qui per­met d’avoir un impor­tant back­ground scien­ti­fique »

Directeur Après Mine réamé­na­ge­ment chez Orano.


Gabrielle Menard – ICM E 2011

« Profiter d’une Ecole qui pro­pose un par­cours com­plè­te­ment à la carte pour choi­sir les cours qui vous cor­res­pondent … et s’appuyer sur le réseau des anciens élèves très éten­du… »

Présidente de la pro­mo­tion 2011, 3e année en échange aca­dé­mique aux Mines de Paris, embau­chée pour son pre­mier emploi chez Engie, où elle est actuel­le­ment res­pon­sable adjointe d’une équipe de recherche dans le domaine de l’Énergie.


Steve Mermoud – ICM E 2015

« Un par­cours à la carte, une ville dyna­mique, une cohé­sion de pro­mo, l’appartenance à un réseau et cette cohé­sion à la fois dans la pro­mo et entre les pro­mos pen­dant les trois années d’Ecole et aus­si dans l’après Mines. »

Data scien­tist dans une usine de laine de verre de Saint‐​Gobain ISOVER au Danemark.


Nicolas Max Nérôme – ICM E 2014

« On peut faire notre cur­sus comme on l’en­tends. »​

Data Scientist dans le domaine aéro­spa­tial /​ aéro­nau­tique – Thales LAS.


Hugo de Oliviera – ICM E 2014

« Mines Saint‐​Etienne pour décou­vrir le domaine de la Santé et la pos­si­bi­li­té de construire son par­cours car l’École per­met de faire ce qu’ion a envie de faire »

3e année de doc­to­rat dans le domaine de l’analyse des don­nées de san­té


Maroussia Roelens – ICM E 2011

« À l’issue de ces années de for­ma­tion à Mines Saint‐​Étienne, j’ai appris à apprendre des choses nou­velles et à les apprendre rapi­de­ment et effi­ca­ce­ment. »

Diplômée en 2014 après un cur­sus orien­té phy­sique, méca­nique et maté­riaux, Maroussia Roelens pour­suit ses études et sou­tient une thèse en astro­phy­sique. 

Aujourd’hui data scien­tist à la Faculté de Médecine de Genève, elle tra­vaille sur des don­nées médi­cales.


Sacha Rouiller – ICM E 2015

« Une École répu­tée et géné­ra­liste où on peut créer soi‐​même son par­cours pour aller où on veut. »

Chargé d’étude et chef de pro­jet dans le domaine logis­tique en VIE au sein de FM Logistic à Moscou après 3 expé­riences à l’international pen­dant sa for­ma­tion. 1er prix VIE Russie en 2019.


Marie‐​Pauline Talabard – ICM E 2010

« Ce que je retiens de mon pas­sage à l’École, c’est que ça m’a per­mis de tout faire et de ne renon­cer à rien c’est-à-dire qu’aujourd’hui, je fais de la science, je fais de l’innovation et je fais de la méde­cine. »

Diplômée de Mines Saint‐​Étienne en 2013, Marie‐​Pauline Talabard entre direc­te­ment en 3e année de méde­cine. Spécialisée en radio­lo­gie inter­ven­tion­nelle, dans les Hôpitaux de Paris, elle crée par ailleurs sa Start‐​up NetR en 2019, une pla­te­forme de mise à dis­po­si­tion de don­nées de san­té.


Taha Zemmouri – ICM E 2013

« Une école avec des pro­mos réduites qui per­met d’avoir des for­ma­tions de meilleures qua­li­tés … et avec des pro­grammes d’échanges très inté­res­sants notam­ment avec l’EM Lyon »

Président fon­da­teur de DataGénius, basée à Lyon, qui accom­pagne ses clients dans leurs pro­jets de Data Science et d’Intelligence Artificielle en uti­li­sant Machine Learning et Big Data.


Pascal Ray, directeur de Mines Saint‐​Étienne témoigne

Venez chez nous, vous ne serez pas déçus !