Recherche

Thèse préparée par Arnaud GAUTIER

 | Département Management responsable et innovation |
| Projets | Équipe | Publications | Partenaires |

Titre : La labellisation comme dispositif d’appropriation de la RSE. Le cas d’inter-clusters du numérique.

Résumé :

Depuis le rapport Brutland (1987) le nombre de labels et de normes ayant trait à la RSE se multiplie, dû à ce qu’Acquier (2007) qualifie d’un ensemble expansif de vagues de rationalisation. Bien qu’historiquement les premiers travaux et outils relatifs à la RSE soient tournés vers les grandes entreprises, les PME sont de plus en plus concernées par cette thématique (Jenkins, 2004). Rappelons que celles-ci représentent un poids considérable dans l’économie (Spence, Perrini, 2009), et concernent plus de 90% des entreprises dans les pays à travers le monde (Ondoua-Biwolé, et al., 2008 ; Torrès, 2003). Parmi ces organisations, nous nous intéressons en particulier à celles ancrées dans des réseaux territorialisés (Porter, 1990, 1998).

Ce travail de thèse s’inscrit dans la continuité des travaux relatifs à l’intégration de la RSE dans les PME : Berger-Douce (2005, 2006, 2007a, 2007b, 2008, 2011), Courrent (2006, 2012), Jenkins (2004, 2006), Lepoutre et Heene (2006), Murillo et Lozano (2006). Il vise à traiter la problématique suivante : Comment la RSE peut-elle s’institutionnaliser dans des réseaux territorialisés de PME au travers de dispositifs concrets ?

Pour y répondre, nous étudions le cas particulier d’un contexte d’inter-clusters de PME du numérique disposant d’un label RSE sectoriel. Cette étude comprend 44 entretiens et des phases d’observations auprès de 28 entreprises des clusters, des instances de gouvernances des clusters et des porteurs du dispositif. Les apports de ce projet de thèse sont à un niveau managérial d’apporter des éléments facilitant la valorisation de ce type de dispositif par les entreprises concernées et par les porteurs de ces dernières. À un niveau académique, l’originalité de notre terrain d’étude ouvre des contributions théoriques sur l’intégration de la RSE dans les PME, sur les relations inter-clusters et sur la gestion d’un outil dans le cadre d’un projet d’institutionnalisation.
Financeur : Contrat doctoral Ecole des Mines de Saint-Etienne

Soutenance :  10 novembre 2015

Mots clés :  Appropriation des outils de gestion, Labellisation, PME, RSE, Secteur du numérique

Directeurs de thèse : Pr. Sandrine BERGER-DOUCE

Jury :

Pr. Sandrine Berger-Douce (Directrice de thèse), Ecole des Mines de Saint-Etienne ;
Pr. Didier Chabaud (Rapporteur), Université d’Avignon ;
Pr. Amaury Grimand (Président du jury), Université de Poitiers ;
Pr. Karim Messeghem (Rapporteur), Université de Montpellier 1 ;
Pr. Martine Séville (Suffragant), Université de Lyon 2.

 

| Département Management responsable et innovation |
| Projets | Équipe | Publications | Partenaires |