Faits marquants 2016

Colloque IMT « Matériaux : réalités et nouvelles frontières »

Le centre SMS a fortement contribué à la réussite du 6ème colloque de l’Institut Mines-Télécom « Matériaux : réalités et nouvelles frontières » : les 30 et 31 mars à Paris, avec 3 présentations orales, l’animation d’une session et 5 posters ; des spécificités du centre au niveau de l’IMT ont été mises en avant avec l’accent sur les modélisations et les simulations numériques de procédés d’élaboration et de caractéristiques finales d’alliages métalliques, de composites et de verres, ce qui ouvre des nombreuses voies de collaboration avec d’autres Ecoles des Mines et des Télécoms : http://www.canalc2.tv/video/13835.

« Métallurgie, quel avenir ! » – premier colloque du Réseau National de Métallurgie

Organisé dans le cadre du bicentenaire à l’EMSE, ce colloque a accueilli 200 participants assidus ; un très haut niveau des présentations et des discussions ; thématiques diversifiées avec des « tables rondes » applicatives très formatrices ; présence de presque tous les acteurs nationaux du domaine de métallurgie (universitaires et industriels). En termes d’image de l’Ecole et de la recherche qui y est menée, ce colloque fera date dans la communauté nationale pour de longues années : c’est ici que « les colloques du Réseau National de Métallurgie » auront pris naissance en 2016. C’est aussi la capacité de mobilisation et d’effort collectif, suscitée par Anna Fraczkiewicz – directrice du laboratoire Georges Friedel et coordinatrice de ce colloque, qui font la spécificité et la force de notre Ecole !

Inauguration de la Fédération de recherche CNRS Ingé-Lyse

Le centre SMS, via le Laboratoire Georges Friedel, a été moteur de la structuration régionale de la recherche fondamentale et transdisciplinaire au service des grands enjeux technologiques, économiques et sociétaux dans le domaine de l’ingénierie, ce qui a conduit à l’inauguration, le 20 octobre 2016, de la Fédération de Recherche CNRS IngeLySE : Ingénierie Lyon -Saint Etienne ; elle est co-animée par prof. Sylvain Drapier, le directeur adjoint de ce pôle unique en France regroupant plus de 2000 personnes issues de 23 laboratoires de recherche en sciences de l’ingénierie.

1er prix du concours Lyon Start-Up 2016

La toute nouvelle start-up « Opti’Waves » portée par Pauline Chanin-Lambert et Sébastien Saunier, centre SMS, vient de remporter le 1er prix du concours de projets innovants Lyon Start-Up 2016, remis par Solvay et Sanofi. Première place parmi les 150 prétendants! Ce prix prestigieux ainsi que l’accompagnement par le centre et par l’Ecole leur permettent de développer un nouveau procédé de cuisson innovant pour la fabrication de prothèses dentaires en céramiques, basé sur une technologie de rupture : la cuisson par micro-ondes.

Prix du meilleur post-doc étranger de l’Université de Lyon

Gergely Molnar, post-doctorant à l’EMSE au centre SMS de Juin 2015 à Mai 2016, est lauréat du prix du meilleur post-doc étranger de l’Université de Lyon. Il a travaillé dans le cadre du projet ANR MultiSil sur l’écoulement plastique des verres silicatés. Il a auparavant effectué un premier Post-Doc à l’Université de Lyon. Une belle réussite dans cette période de rapprochement entre Lyon et Saint-Etienne.

Lancement d’un réseau régional d’expertise en corrosion : CorRTEx

Quatre organismes implantés en région Auvergne – Rhône-Alpes : l’Ecole des Mines de Saint-Etienne (centres SMS et SPIN), l’INSA de Lyon (Laboratoire Mateis), l’Institut Français du Pétrole – Energies Nouvelles et l’Institut de la Corrosion ont lancé, à l’occasion du congrès international Eurocorr2016, un réseau collaboratif dédié à l’étude du comportement des matériaux métalliques sous sollicitations extrêmes, dans les domaines de l’exploration, du raffinage et de la chimie, sous le nom de CorRTEx – Corrosion Research, Technology and Expertise.

Poste d’1 an de Guest Researcher au NIST aux Etats-Unis

Renée Charrière, une EC du centre SMS, acceptée pour une période de 12 mois : mi-2016 – mi-2017 comme Guest Researcher au NIST, va contribuer au développement de nouveaux algorithmes d’exploitation des mesures optiques sur les instruments parmi les plus avancés au monde. En même temps, son projet d’un banc optique déposé dans le cadre de l’appel « Instrumentation aux Limites » a été accepté, ce qui ouvre des nouvelles perspective dans le domaine de rendu visuel et de manière plus générale celui de la conception de surfaces fonctionnelles ‘augmentées’, tout en tenant compte de la perception psychosensorielle.

Bilan de première année de la Chaire Hexcel

Les 15 et 16 novembre se sont tenus des réunions et exposés liés au bilan annuel des activités de la Chaire Hexcel qui, en présence de représentants d’Hexcel, d’Airbus, de Safran, de nombreux EC du centre et des étudiants de deux Masters recherche, ont permis de montrer une belle dynamique, avec un post-doc et trois thèses lancés, dans cette activité de simulation de procédés d’élaboration des composites pour l’industrie de l’aéronautique.