MINES Saint-Étienne

Mastère Spécialisé Management de la Transition Industrielle

Le rythme soutenu des évolutions technologiques, économiques et sociales au niveau national et international nécessite une proactivité des entreprises permettant de saisir les opportunités offertes par ces évolutions mais aussi de prendre en compte les risques afférents.

Une transition industrielle s’est ainsi déclenchée par ce contexte évolutif de l’entreprise marqué notamment par une demande de plus en plus diversifiée et des clients exigeants, une prise de conscience accrue des dimensions environnementale et sociale de l’entreprise, une avancée importante en matière de numérique, et une concurrence rude qui va au-delà de la guerre des prix.

Dans ce contexte, le mastère spécialisé Management de la Transition Industrielle, à travers une approche transversale et multidisciplinaire, vise à former des ingénieurs capables de définir et mettre en œuvre des stratégies permettant à l’entreprise de favoriser une orientation client tout en repensant ses dimensions réseau de valeur et territoriale, améliorer sa performance en intégrant le numérique et les nouveaux modes de production et d’assurer la prise en compte systématique de ses dimensions sociales et environnementales.

Khaled MEDINI
Responsable pédagogique du Mastère spécialisé MTI

Contexte de création

Réussir la nouvelle révolution industrielle est le défi d’avenir de nombreuses ETI et PME françaises dans le cadre de l’Alliance du futur lancé en avril 2015 par le Président de la République, Monsieur François Hollande.

Dans un contexte où les nouvelles technologies, comme la fabrication additive ou l’internet industriel, bouleversent l’industrie en profondeur cette formation a été conçue pour former les ingénieurs capable d’entrainer le processus de transition en accompagnant les entreprises à produire autrement, à gagner en réactivité et en compétitivité. De la conception à la fin de vie en passant par la production et la logistique, sur l’ensemble de la chaine de valeur et en prenant en compte toutes les parties prenantes, les Managers de la Transition Industrielle sauront moderniser et transformer le modèle industriel et ainsi participer à réaffirmer la place de la France au meilleur rang mondial dans le secteur de l’industrie.

Jeune diplômé, vous avez une appétence pour le management industriel, l’organisation et le pilotage de nouveaux modes de production, le numérique et les nouvelles technologies, vous souhaitez approfondir vos compétences et les coupler par une expérience significative en entreprise, le mastère spécialisé répondra à vos attentes.

Étape 1 : Étude des dossiers

La première étape dans votre démarche consiste à télécharger le dossier de demande d’admission et de le retourner dument complété avec ses annexes par voie postale (avant le 30/06). Pour être valide, le candidat déposant devra être titulaire de l’un des niveaux de diplôme et/ou expérience suivant :

  • un titre d’ingénieur généraliste ou de spécialité (mécanique, agroalimentaire, chimie, etc.) ;
  • un Master 2 (génie industriel, management) ;
  • un Master 1 technique ou scientifique couplé à 3 années d’expérience professionnelle dans une fonction liée à la gestion de production et/ou supplychain management.

Étape 2 : Entretiens individuels

Après étude et recevabilité du dossier de demande d’admission, l’étudiant devra motiver sa candidature lors d’un entretien individuel. A cette étape le jury valide l’adéquation entre le projet de formation et le projet professionnel.

Étape 3 : Le jury d’admissibilité

L’admissibilité d’un candidat est conditionnée à la validation des 2 précédentes étapes, et au fait que l’étudiant a trouvé une entreprise partenaire qui assurera l’encadrement d’une thèse professionnelle pendant une durée de 6 mois en alternance.

L’entreprise d’accueil, une nécessité

La formation en Mastère Spécialisé Management de la Transition Industrielle repose sur une période de formation et sur une expérience significative en entreprise. De ce fait, l’étudiant devra avoir trouvé une entreprise qui accepte de lui confier des missions en lien avec la formation et les compétences à acquérir et d’encadrer un projet de thèse professionnelle (la convention de stage doit être signée au plus tard un mois après le premier jour de la formation, à défaut l’étudiant ne pourrait poursuivre sa formation).

La formation se déroule sur 2 semestres avec 354 heures répartis sur 6 Groupes Pédagogiques (GP), et un semestre dédié au stage ainsi qu’une thèse professionnelle.

Groupes Pédagogiques (GP) Unités Pédagogiques (UP)
GP1 – Entreprise et son écosystème UP1.1 – Entreprise dans son écosystème

UP1.2 – Paradigmes et enjeux de la transition industrielle

UP1.3 – Nouveaux modes de management et de consommation

GP2 – Conception des systèmes : nouveaux modes de production UP2.1 – Personnalisation de masse

UP2.2 – Systèmes Produit-Service

UP2.3 – Ingénierie Simultanée

UP2.4 – Économie de l’ingénieur

GP3 – Organisation et management des systèmes UP3.1 – Gestion de production & SCM

UP3.1 – Outils informatiques pour le management des opérations

UP3.1 – Performance globale – Tableaux de bord

UP3.4 – Modélisation et simulation des systèmes industriels

GP4 – Excellence opérationnelle UP4.1 – Management opérationnel

UP4.2 – Performance et indicateurs opérationnels

UP4.3 – Ergonomie et facteurs humains

GP5 – Technologie et systèmes d’information UP5.1 – Systèmes cyber-physiques

UP5.2 – Interopérabilité des systèmes d’information

UP5.3 – Big Data pour la transition industrielle

UP5.4 – Sécurité et risques

UP5.5 – Digitalisation – « Digital Twins, Mirror World »

GP6 – Environnement et RSE UP6.1 – Approches réglementaires et normatives

UP6.2 – Analyse du Cycle de Vie (ACV)

UP6.3 – Meilleures Techniques Disponibles (MTD)

Stage et thèse professionnelle

La thèse professionnelle est une recherche appliquée à un projet professionnel en entreprise qui bénéficie d’un encadrement académique. Soutenu devant un jury, cet exercice permet de structurer la réflexion en approfondissant une problématique d’entreprise et de l’exposer en s’appuyant sur une argumentation claire et précise. Point d’orgue de la formation en Mastère Spécialisé, elle compte pour 30 crédits ECTS (75 au total) dans le programme.

Coût de la formation et frais pédagogiques :

  • 8 000 euros pris en charge par l’étudiant sous convention de formation intiale avec stage.
  • 12 500 euros pris en charge par l’entreprise pour étudiant salarié sous convention de formation continue.

Contacts

Bruno Léger
Chargé du recrutement
bruno.leger@mines-stetienne.fr

Khaled Medini
Responsable pédagogique
Tél. : 04 77 42 93 17
khaled.medini@mines-stetienne.fr

Modalité d’inscription

Dossier demande d’admission

Pour toute demande en VAE contacter le coordinateur administratif.


logo-ms